Tenke Fungurume Mining, Un facteur majeur de développement pour la Province du Lualaba

ACTUALITÉ Economie

Cette filiale de China Molybdenum située à 100 kilomètres à l’ouest de la ville de Kolwezi,plus précisément dans le territoire de Lubudi, dans la province du Lualaba, contribue énormément à la croissance économique non seulement de la province du Lualaba mais aussi de la République Démocratique du Congo à travers le respect de ses obligations fiscales qui lui permet de verser de manière régulière ses contributions au trésor public Congolais.

Selon les informations recueillies auprès du comité de gestion de ladite société minière, Depuis 2006, ces paiements ont atteint à peu près 3,30 milliards de dollars américains et 224 millions de dollars pour son apport au développement communautaire. En effet, Teke Fungurume a réalisé plusieurs projets sur l’éducation, la santé, l’accès à l’eau potable,l’agriculture , les infrastructures et autres tels que l’augmentation de la capacité, la stabilité et la qualité de la fourniture en courant électrique et le programme de bourse
universitaire du Fonds de Près de 60 étudiants.

Ayant occupé légalement une concession de 1600 km² entourée de 166 villages, Tenke Fungurume Mining tient mordicus à la protection de l’environnement.  » TFM s’est engagé pour le bien de l’humanité en souscrivant au programme d’évaluation des impacts sociaux et environnementaux, qui consiste à mener des études avant, pendant et après les opérations. Ce programme est axé sur la biodiversité, le système de gestion environnementale, et le suivi permanent pour conserver l’écosystème dans notre concession  » a dit Freddy Mukalayi ,chargé de gestion environnementale.

À savoir, Tenke Fungurume Mining est l’un des plus grands producteurs de cuivre en République Démocratique du Congo et le plus grand producteur de cobalt du monde.Avec un investissement de plus de 3 milliards de dollars pour l’exploitation de cuivre cathodique et de cobalt , cette société minière exploite plusieurs carrières à ciel ouvert dont Pumpi, Katuta, Mambilima, Kwatebala, Kansalawile, TFM produit par An plus ou moins 180 mille tonnes tandis que la production du cobalt est autour de 16000 tonnes par An.
La visite des journalistes de différents médias de Kinshasa était riche en couleur car l’accueil qui leur avait été réservé était très chaleureux.

F. Kamanda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *