Sud-Kivu : Le directeur de cabinet du ministre provincial de mines , exige à Alain Foka de démentir ses propos mensonger !

ACTUALITÉ Justice

Maître Didier SHAMAMBA NTABENGA
Avocat près la Cour d’Appel du Sud-Kivu et Directeur de Cabinet au Ministère Provincial en charge des Mines en Province du Sud-Kivu.
Tél. : +243 973151307 ; +243 853539432
E-mail : didiershamamba@gmail.com

DROIT DE REPONSE ET REACTION AU PROPOS MENSONGER DE MONSIEUR Alain FOKA NON AUTREMENT IDENTIFIE, CONTRE MA PERSONNE AU SUJET DE L’EXPLOITATION ILLEGALE DES MINERRAIS EN TERRITOIRE DE MWENGA PAR DES SOCIETES DITES CHINOISES.
—————————————
C’est avec désolation que je viens de suivre la vidéo de Monsieur Alain FOKA, publiée sur les réseaux sociaux, dans laquelle il déclare que le Directeur de Cabinet du Ministre Provincial des Mines en Province du Sud-Kivu qui l’accompagnait dans son périple, est Conseiller Juridique des Groupes chinois qui saignent les Congolais et que ceux qui s’attaquent à eux peuvent le payer cher. Il poursuit en disant que je protège ces groupes et j’en tire des substances bénéfices.
En réaction, je tiens à éclairer l’opinion provinciale, nationale et internationale que tous ces propos sont montés de toutes pièces dans la seule intention de jeter de l’opprobre sur ma personne, car je ne suis pas impliqué ni de prêt ni de loin dans l’exploitation illégale des minerais tant en Territoire de Mwenga que dans d’autres territoires de la Province du Sud-Kivu. Je ne suis pas non plus Conseiller Juridique d’un quelconque groupe chinois ou société minière en Province du Sud-Kivu contrairement à ces fausses allégations.
Bien plus, je n’ai jamais été dans aucun périple avec Monsieur Alain FOKA que j’ignore d’ailleurs car ne l’ayant jamais rencontré et lui aussi ne m’a jamais vu.
Dès lors, je ne comprends pas l’origine de la méchanceté qui l’a poussé à mentir méchamment et publiquement contre ma personne.
Ceci dit, je l’invite toutes affaires cessantes, à démentir ses propos par la même voie, faute de quoi, je me réserve le droit de le traduire en justice pour imputation dommageable et dénonciation calomnieuse sans préjudice de réparation de tous les préjudices subis de ses mensonges grossiers.
Par cette même occasion, je mets en garde quiconque s’évertuerait à propager ces fausses informations publiées par Monsieur Alain FOKA, sans aucune preuve.
Fait à Bukavu, le 02/09/2021
*Maître Didier SHAMAMBA NTABENGA*
Directeur de Cabinet au Ministère Provincial en charge des Mines/Sud-Kivu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *