RDC-Ituri : La disparition de trois ressortissants chinois à Banyali kilo, preuve de la persistance de l’insécurité malgré l’état de siège !

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ

C’est une mauvaise nouvelle pour les ressortissants chinois vivant en République Démocratique du Congo, plus particulièrement, ceux qui évoluent dans les zones minières.

Trois de leurs sont portés disparus depuis dimanche dans une zone minière d’Ituri, province aurifère troublée du Nord-Est de la République démocratique du Congo (RDC), où ils auraient été enlevés par un groupe armé, a-t-on appris lundi de source militaire.

Des éléments de l’armée congolaise ont été envoyés dans le secteur pour rechercher les disparus, a précisé le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole des opérations militaires en Ituri.
Les trois hommes, travaillant dans l’exploitation de l’or, secteur où la Chine est très présente en RDC, sont portés manquants à Itendey, village de la zone minière dans le secteur de Banyali Kilo, dans le territoire de Djugu, a-t-il précisé.
Selon le porte-parole, ils pourraient avoir été enlevés par des miliciens Codeco, un des groupes armés actifs dans la province, qui prétend défendre les Lendus, une des communautés de l’Ituri.

AFP avec ACTUALITE.CD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *