Assistance humanitaire dans le Nord Kivu : Marie Olive Lembe Kabila assiste les sinistrés du site EP Kahembe Kanyaruchinya

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ

Au troisième jour de son séjour dans la ville de Goma, Marie Olive Lembe Kabila fidèle à ses traditions philanthropiques s’est rendue ce jeudi 08 juillet au site de l’EP Kahembe, Kanyaruchinya où plus de mille enfants (1800) sinistrés sont pris en charge par son ONG IPOLK, entendue Initiative Plus Olive Lembe Kabila.

Pendant 26 jours depuis la dernière éruption volcanique du 23 mai courant, plusieurs familles ont été touchées par cette catastrophe naturelle.

Du coup, les enfants, pour le moins, vulnérables à ces genres de contexte ont payé un lourd tribut, après que leurs parents et proches des familles se réfugient à Minova, Kiroshe, Saké, Kiwanza, Kibumba pour la plupart à la merci de la nature.

Sur le site de l’EP Kahembe, Kanyaruchinya, Marie Olive Lembe Kabila prenant la parole a remercié premièrement le gouvernement de la République ainsi que les autorités de la province qui l’ont précédé dans cette assistance humanitaire, ensuite, elle s’est adressée à l’assistance en de termes doux, pleins d’humilité en ce qu’elle a redonné de l’espoir, de l’assurance à ces nombreux enfants.

Avec fermeté et assurance, elle a affirmé qu’elle sera toujours à leurs chevets avec le peu que le bon Dieu lui a doté enfin de le partager à son tour à ses semblables.

A l’occasion, elle a rendu hommage à la coordination de son ONG IPOLK Nord Kivu pour le travail de qualité remarquable abattu sur terrain depuis ce choc naturel de l’éruption volcanique à ce jour.

Sitôt après ce mot réconfortant, l’épouse de Joseph Kabila Kabange s’est mise au travail. Elle a partagé la bouillie mélangée aux aliments nutrifs ( mile, sorgho, soja, blé) associé au lait qu’elle a partagé à chaque enfant. Une nourriture riche en protéines question de booster de l’énergie et combattre la malnutrition dont souffrent plusieurs enfants dans ce site, qu’elle a préparé en compagnie de son équipe à cette tâche ménagère.

Après ce moment de partage, celle dont l’humanité entière appelle affectueusement  » *Maman wa rohoo* » s’est adressée aux familles sinistrées. Elle a promis de les rendre visites chacune en qui la concerne dans sa tente leur offrir les nécessaires de maintenir l’équilibre sanitaire en attendant que les grandes solutions soient trouvées en leur faveur.

Depuis Nyiragongo dans le Nord Kivu
*Pius Romain Rolland*

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *