État de siège :  » 30 jours après, les Adf continuent de Massacrer la population  » Notables du Nord-Kivu

ACTUALITÉ Sécurité

Quand bien même que le Gouvernement Congolais par le biais de son porte-parole parole tente de cacher la vérité à l’opinion publique sur la persistance de l’insécurité dans les deux provinces.

 » État de siège, un mois après : au plan opérationnel, dans la province de l’iturie, l’armée a intensifié les opérations contre les groupes armés. 39 terroristes neutralisés, 5 capturés et reprise des activités économiques. Il y a présentement la libre circulation dans la route 37. Récupération par les FARDC de 20 localités  » Porte parole des FARDC

Une version rejetée par les notables du Nord-Kivu qui visiblement, sont très mécontents suite à l’échec de l’État de siège programmé par Félix Tshisekedi.  » BENI a connu plusieurs massacres pas seulement ceux de Boga et Tchabi  » ont-ils déclaré.

Ils ont aussi dénoncé le retour en force du phénomène 40 voleurs à Goma.

En Ituri également, le massacre de la population inquiète la population.

 » La Province de l’Ituri continue de subir des atrocités sur toutes ses populations.
Particulièrement le peuple Hema est le 1er visé.
Une attention particulière est attendu.
– Renforcer Forces de Defense, appui État de Siège , Justice
– Solidarité
Au niveau National et International;  » a dit Jean Bamanisa ,Gouverneur honoraire de l’ituri.

Notons également que la date butoir de l’État d’urgence a expiré depuis le 09 juin 2021. Selon la constitution, seule l’assemblée nationale a le pouvoir de prolonger ledit État d’urgence pour une durée de 15 jours. Curieusement, cette question n’est même pas abordée à l’assemblée nationale.

Carine N.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *