EDUCTV: Prétendus fictifs, une histoire de règlement de compte montée de toute pièce par les membres de l’UDPS

ACTUALITÉ Education

Invraisemblables sont les accusations portées ces derniers jours sur la toile, contre la journaliste Carine Kabututu, Directeur-chef de service de la chaîne thématique EDUCTV du Ministère de l’EPST. Œuvre sans l’ombre d’aucun doute renseignent nos sources, du groupe des 13 stagiaires éconduits pour prestation non concluante avec la bénédiction de leurs mentors de l’ancienne équipe dirigeante nostalgiques pour avoir perdu leur vache laitière où ils se servaient des frais de fonctionnement comme de leur propre argent. Tenez, seuls le Ministre et le Secrétaire Général sont habilités à recruter et à nommer les agents. S’agissant d’EDUCTV, tous les cadres et agents qui prestent dans ce service sans exception aucune, ont vu leurs noms repris sur le dernier arrêté signé par le prédécesseur de Tony Mwaba, arrêté portant régularisation des positions administratives de l’ensemble du personnel d’EDUCTV et ces derniers sont tous porteurs d’une notification dûment signée par le Secrétaire Général, Chef de l’administration du Ministère à l’issue d’un travail ayant réuni les experts du Ministère. Où est donc la « responsabilité » de Carine Kabututu? Comment aurait-elle pu recruter des fictifs alors qu’elle n’en a ni qualité ni habilitation s’interroge-t-on à l’EPST. Pour rappel, plusieurs agents recrutés à la création de la chaîne en 2018, par l’ancien Ministre Gaston Musemena, non mécanisés et impayés depuis des années, bénéficient depuis peu, du statut officiel d’agents de l’EPST grâce au dernier arrêté Bakonga, vilipendé par des faussaires: stagiaires et quémandeurs d’espace télé, qui avaient maladroitement tenté de profiter de la régularisation du personnel, pour intégrer frauduleusement le fichier paie. Et ce sont ces derniers qui tentent par malice et manipulations de pousser l’actuel Ministre à l’erreur par la prise des décisions non mûries sur base des informations erronées. Avec à la clé, la diabolisation du numéro un de la Chaîne la non moins professionnelle Carine Kabututu qui a redynamisé cette chaîne méconnue de tous il y a encore quelques mois, pour en faire un média avec qui il faut compter dans la constellation médiatique congolaise où la concurrence est rude et qui demande tact et doigté pour se faire connaître comme Carine Kabututu a su bien le faire pour EDUC Télévision. Même si nul n’est prophète chez lui, il faut reconnaître à cette journaliste au moins le mérite d’avoir booster cette télévision.
EPST: Tony Mwaba hué par les syndicalistes.
C’est son premier bain et baptême de feu. Les syndicalistes n’y sont pas allés de main morte lors de leur premièr échange ce lundi, pour pousser ce Ministre revanchard et régleur des comptes à redescendre sur terre. Le Ministère de l’EPST n’est pas un parti politique, il n’est donc pas à confondre avec l’UDPS connue pour la virulence de ses membres. Les priorités du sous-secteur sont bien connues: la paie du deuxième palier promis par le Chef de l’état, la prise en charge des enseignants Nouvelles Unités, la construction de nouvelles infrastructures scolaires, l’actualisation du programme scolaire…Mais au lieu de s’y atteler, l’actuel locataire de l’EPST s’empresse de régler des comptes aux responsables et fonctionnaires trouvés au Ministère. S’il ne se ressaisit pas vite en changeant d’approche, Tony Mwaba sortira de ce Ministère par un trou, préviennent les syndicalistes de l’état qui promettent de ne pas se laisser faire en cas d’abus de pouvoir comme il l’a fait jusqu’ici.

Ngalula Nkumu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *