Sortie du Gouvernement Sama Lukonde : Les mécontents envisagent de bloquer l’investiture du gouvernement à l’assemblée nationale !

ACTUALITÉ POLITIQUE

60 jours après sa nomination par le Chef de l’État, Sama Lukonde a finalement dévoilé son équipe gouvernementale ce lundi 12 avril 2021. Le nouveau exécutif national est composé de 56 membres dont 4 vice-premier ministres , 9 ministres d’Etat, 31 ministres, 1 ministre délégué et 11 vice-ministres.

Malgré moult pourparlers entre Sama Lukonde,Félix Tshisekedi et les différents regroupements politiques de l’Union Sacrée au sujet de la composition dudit Gouvernement, nombreux ne sont pas d’accord du fait qu’ils soient écartés de la liste de l’équipe gouvernementale de Sama Lukonde.

Les mécontents promettent de boycotter l’investiture du gouvernement Sama Lukonde au parlement suite au non respect des accords, disent-ils.

 » Gouvernement de l’Union Sacrée :
Un parti politique( PT )qui a 5 députés,1 % des députés à l’AN où aucun parti n’a 10 % ne peut être totalement absent ds un gouvernement issu de cette Assemblée nationale.
Cette injustice mérite réparation.
Face au dribbleur national,le PT a perdu une bataille mais pas la guerre .  » A dit Steve Mbikayi via son compte Twitter.

Risque d’une crise institutionnelle persistante entre le gouvernement et le parlement.

( Christophe Rigaud a publié dans Africarbia )

Les principaux membres de l’Union sacrée ont tous été servis, les déçus ne manqueront pas de se faire entendre à l’Assemblée lors des votes des projets de loi. La loyauté de certains députés pourrait vite s’effriter. D’autant que le bloc majoritaire au sein de l’Union reste composé par les dissidents FCC qui pourraient décider de tourner casaque. Dans le camp Kabila, on espère même pouvoir récupérer quelques brebis égarées. Alors pour éviter d’avoir à gérer une majorité à géométrie variable, le Premier ministre a bien pris soin de rassurer les futurs frondeurs que certains pourraient servir à d’autres postes et dans « d’autres secteurs ». Un partage du gâteau à l’infini qui risque une nouvelle fois de grever les budgets de l’Etat.

Descaissesvides

Les défis qui attendent le nouvel exécutif sont titanesques. Les conditions de vie des Congolais sont loin de s’améliorer. L’insécurité flambe à l’Est du pays dans un conflit sans fin, 1 Congolais sur 3 a faim, alors que 72 % de la population vit avec moins de 2 dollars par jour. Que peut donc faire le gouvernement Sama Lukonde ? A y regarder d’un peu plus près, pas grand chose. Les caisses de l’Etat sont désespérément vides et les marges de manoeuvre de l’exécutif se trouvent réduites à peau de chagrin.

F. Kamanda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *