Identification de la nouvelle majorité parlementaire, Mission impossible pour Modeste Bahati !

ACTUALITÉ POLITIQUE

Nommé Informateur en date du 31 décembre 2020 par le président de la République via un communiqué signé par Eberane Kolongele, Modeste Bahati Lukwebo a du pain sur la planche.
La mission confiée à Bahati Lukwebo par Félix Tshisekedi pour identifier la nouvelle majorité parlementaire ne sera pas du tout facile ,du fait que le premier ministre Sylvestre Illunga Ilukamba n’a pas encore déposé sa démission auprès du président de la République. En clair, le Chef de l’État vient encore une fois, de violer l’esprit de l’article 78 et 79 de la Constitution.

Difficile d’identifier la majorité parlementaire avec le bureau provisoire de l’assemblée nationale.

 » Le Chef de l’État agit par voie d’ordonnance et non de communiqué.
L’annonce de nomination du Sénateur Modeste BAHATI n’évoque aucune ordonnance prise à cette fin.
C’est donc une entorse qui doit être considérée comme nulle et ne devra produire aucun effet juridique  » a dit Kas Kassongo.

Ne faudrait-il pas attendre la mise en place du nouveau bureau pour désigner un informateur ? S’interroge un analyste politique. Qui estime que l’Informateur nommé doit forcément attendre que le bureau provisoire puisse organiser l’élection du nouveau bureau de l’assemblée nationale avant qu’il identifie la nouvelle majorité car dit-il, une autre difficulté est que présentement tous les députés nationaux sont en vacances parlementaire. Pour rappel, la mission d’information est de 30 jours renouvelable une fois. Serait-il possible d’identifier la nouvelle majorité parlementaire dans 60 jours avec tout ce qu’il y a comme problèmes au sein de l’assemblée nationale ? Wait and see

F. Kamanda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *