Malgré le taux de chômage élevé en Rdc, Tshisekedi va t’en guerre contre les investisseurs nationaux !

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ

Pendant que sous d’autres cieux la création d’emplois est considérée comme une priorité pour les gouvernants, en République Démocratique du Congo c’est le contraire.
Depuis quelques temps, la société EGAL subit une injustice incroyable de la part des autorités du pays. Pas plus tard qu’il y a peu , plus de 3000 tonnes de vivres  de ladite société, sont bloqués sans raison , au port de Matadi. Une situation qui mette en mal , le fonctionnement de ladite société. Une décision irréfléchie qui risque d’occasionner une énorme crise alimentaire dans les jours à venir.

Dans un communiqué publié le 29 décembre 2020, la société EGAL a annoncé la fermeture de ses activités agricoles suite aux nombreux blocages dont elle connaît.

« La Direction Générale d’Egal informées partenaires et sa clientèle de sa décision de fermeture à dater de ce 31 décembre 2020 de ses activités agricoles de la vallée de Kanga au Kongo Central. Cette mesure touche donc la filière de production d’huile de palme ,de riz et de viande de bœuf.

Cette fermeture fait suite aux nombreux blocages et difficultés que connaissent d’autres activités d’Egal ( pêche et importation ) pourtant principales pourvoyeuses du financement du projet agricole dont le retour sur investissement n’est en réalité envisageable qu’à partir de la 5 ème année d’exploitation. » a t-elle précisé dans son communiqué.

À cette allure, le slogan  » le peuple d’abord  » n’est qu’un trompe l’œil ! Wait and see

F. K

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *