Sud-Kivu : Justin Bitakwira, envoyé spécial de Félix Tshisekedi ,rejeté par la population ( Banyamulenge et Emo ya Mbondo des Babembe)

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ

Après la communauté Banyamulenge, la mutualité Emo ya Mbondo des Babembe, récuse à leur tour, Justin Bitakwira, désigné par le chef de l’Etat pour une mission de paix dans les hauts et moyens plateaux d’Uvira, Fizi et Mwenga.
Dans une correspondance adressée au chef de l’État, le “Emo ya Mbondo” demande au Gouvernement d’assumer ses responsabilités dans la mission de pacification de la région d’Uvira, Fizi et Mwenga. Il doit arrêter, selon eux, de faire porter un fardeau aux personnes qui n’ont le poids de le supporter.
Pour eux, Bitakwira dans la délégation des délégués pour le api est une “vaste blague”. Ils prédisent déjà d’ailleurs que cette nouvelle délégation ne fera rien.
“Ayant encore dans la tête les séquelles des injures publiques orchestrées par Monsieur Justin Bitakwira en 2017 contre les Notables Bembe et tous les Babondo en général, nous le déclarons une personne “Non grata”. Sa descente chez nous à Fizi est une ballade de santé. Nous n’adhérerons jamais à aucune initiative prônée par monsieur Bitakwira et d’autres personnes qui ne maitrisent pas le contexte sécuritaire du Sud-Kivu”, lit-on dans cette correspondance.
Ainsi la Coordination de la Mutualité Emo ya Mbondo, demande au Chef de l’Etat de respecter leur cahier de charge édité lors du dialogue intra-communautaire organisé à Uvira du 02 au 04 Mars 2020. Elle demande également que le gouvernement Congolais envoie les élus du Sud-Kivu en l’occurrence ceux de Fizi, Mwenga et Uvira pour traiter eux-même leur problème. Comme les Banyamulenge, les Babembe disent aussi ne pas être prêts à accueillir la délégation qui a à son sein Justin Bitakwira.

Jean-Luc M. (Correspondant au Sud-Kivu)
congo-press.com (MCP) / La Prunelle, via mediacongo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *