130 diplômés lancés sur le marché d’emploi par l’ISTGA-Goma

ACTUALITÉ Education

L’Institut Supérieur des Techniques de Gestion des Affaires (ISTGA), a lancé ce samedi sur le marché d’emploi Goma, 130 diplômés.
C’était au cours d’une cérémonie officielle de Collation des grades académiques qu’a présidé le Directeur Général de cette institution, M. Joseph Kyakimwa, au cours de laquelle, 129 lauréats ont pris part à cette cérémonie de collation, dont 98 en premier cycle et 32 en deuxième cycle.
Le rapport académique de l’ISTGA-Goma, révèle que la rentrée académique avait eu lieu le 15 octobre 2019 pour la clôturée le 21 novembre 2020 comme prévue par les instructions académiques, avec un total de 70 personnel qualifiés, pour un effectif total de 450 étudiants dont 300 hommes et 150 femmes. Quant aux infrastructures, l’ISTGA-Goma, a sollicitée l’appui du gouverneur de province, pour la construction de ses auditoires modernes et son bâtiment administratif. Une bibliothèque virtuelle sera opérationnelle dans les prochains jours, a poursuivi le secrétaire académique de l’ISTGA. La pandémie de la Covid19, a perturbé les enseignements au sein de cette institution, a-t-il conclu.
Le DG de l’ISTGA-Goma, a revelé que son institution focalise plus ses enseignements sur l’entreprenariat et le leadership et l’année académique 2019-2020, n’a pas été facile avec plusieurs défis, bien qu’elle délivre des diplômes homologués. Il a appelés aux nouveaux diplômés, « à mettre en pratique les théories apprises tout au long de leurs cursus académique,  à offrir à la RDC toutes les chances de la promotion de son économie et de sa société vers les horizons 2030. La RDC attends des vous une contribution excellente », a-conclu le DG Joseph Kyakimwa.
Signalons que l’ISTGA-Goma, existe depuis dix ans, et 3 ans déjà passé qu’il a été agréer et autoriser à accorder des diplômes aux étudiants avec 4 sections comprenant 8 options dont la section des sciences commerciales et gestion des affaires qui comprends 3 options, section informatique et gestion des affaires avec 2 options, section des sciences de développement et enfin la section de développement communautaire qui comprend 2 options.
Anaclet Ndoole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *