Sud-Kivu/Kamituga : Marie-Olive Lembe participe à la Messe de suffrage en mémoire des miniers artisanaux engloutis par l’éboulement de terre au mois de septembre de cette année

ACTUALITÉ Religion

Après s’être recueillie au site d’éboulement et au cimetière, Marie Olive Lembe Kabila sollicite la messe de suffrage en mémoire des victimes de Kamituga.

Ce mercredi 21 octobre 2020, quarantième jour après la mort de plus de soixante âmes, Marie Olive Lembe Kabila a sollicité la messe de suffrage en mémoire des victimes de la catastrophe naturelle survenue le 11 septembre dernier, à Détroit, à Kamituga, dans le territoire de Mwenga, dans le Sud-Kivu.

La messe est officiée par le Curé de la Paroisse Saint François Xavier de Tangila, Monsieur l’abbé Songa.

Celui-ci commence par rappeler le passage des saintes écritures sur la nécessité de l’hospitalité qui découle de la bénédiction qui dit, La maison qui ne reçoit pas les visiteurs n’est pas bénie.
Ceci explique la présence de plusieurs visiteurs venus d’ailleurs reçus dans la ville de Kamituga venus consoler les familles endeuillées ce, qui est un sujet de joie et de bénédiction sur le sol de Kamituga.

A en croire le curé, pourquoi pleurent-on lorsque les morts vont au ciel ? A-t-il interrogé les fidèles.

A ce jour de la messe de suffrage, 40 Jours après l’éboulement, l’enseignement est porté sur le Premier épître de Paul aux colossiens chapitre 3 : 1-4 Si donc vous êtes ressuscité avec Christ, cherchez les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu.

Affectionnez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre,

Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. Quant Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire.

Son Évangile porte sur le livre de Jean Chapitre 15 : 9-17, qui dit, Comme le Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurez dans mon amour, de même que j’ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour. Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. C’est ici mon commandement : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes les amis, si vous faites ce que je vous commande. Je vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres.

L’officiant du jour a insisté sur l’amour du prochain, qui est le plus grand commandement. Car, celui qui a l’amour envers son prochain ne peut le laisser dans la souffrance ; l’amour c’est la charité, car nous n’avons rien amener sur la terre et nous n’emporterons rien au dernier jour. L’homme plein d’amour ne peut s’accrocher aux choses périssables de la terre car, le Christ a enseigné ceci :
J’ai manqué un habit, tu m’as vêtu, j’ai eu faim tu m’as nourri, j’ai été sans logement, tu m’as offert l’hospitalité, a insisté l’officiant sur les questions que Christ va demander aux uns les autres. Le fils de Dieu ne demandera jamais le nombre de diplômes, ni le nombre de messes célébrées. Le Christ va nous juger sur base de nos actions humanitaires envers autrui.

Aujourd’hui c’est pleurer, aujourd’hui c’est glorifier Dieu, aujourd’hui c’est se souvenir de nos morts, aujourd’hui c’est la fin du deuil, c’est essuyer nos larmes, a dit l’officiant de la messe.

La particularité, ce que la messe est officiée en plein air en présence de Monsieur l’Abbé Vicaire d’Uvira, Sa Majesté Christian Longangi de la Chefferie de Wazimu, le Mwami de Lega.

Depuis Kamituga, dans le Sud-Kivu

Pius Romain Rolland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *