Arrivée de Félix Tshisekedi à Goma : « La garde républicaine et la police nous ont tiré à bout portant , nos amis sont à l’hôpital » disent les militants de LUCHA

ACTUALITÉ POLITIQUE

Lors de l’arrivée de Félix Tshisekedi à Goma,il y a eu une forte tension dans la ville de GOMA. Pendant qu’ils quitté l’aéroport pour se rendre dans son hôtel, plusieurs routes étaient barricadées par les manifestants qui réclamaient le retour de la paix à l’EST du pays, promesse faite par Félix Tshisekedi lors de la campagne électorale en 2018. Ces activistes n’ont fait que rappeler à Félix Tshisekedi ce qu’il avait promis lui-même aux enfants du Nord et Sud Kivu. Curieusement, malgré que la marche de LUCHA était Pacifique, mais elle était réprimé férocement par la garde républicaine et la police; « Malgré que notre manifestation soit pacifique, la police et la garde républicaine nous ont réprimés. Notre camarade grièvement blessé a été admis à l’Hopital. Nous nous réservons le droit de porter plainte contre les auteurs et donneurs d’ordres de ce traitement inhumain » a indiqué LUCHA.

Selon les membres dudit mouvement citoyen , ils étaient dans la rue pour rappeler au président que l’Est du pays est en feu et en sang. Car disent-ils, le peuple attend toujours les actions fortes promises pour endiguer la violence, protéger les civils et rendre justice aux victimes.

Hormis, les mouvements citoyens qui ont manifesté, il y avait également les membres de l’UNC qui réclamaient la libération sans condition de Vital Kamerhe.

C. Ngalula

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *