Démantèlement du centre de formation des miliciens de l’UDPS à Kingabwa : Jean-Marc Kabund et Augustin Kabuya risquent gros !

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ

L’Union pour la Démocratie et le Progrè Social n’est à son premier forfait. La création des milices semble être leur tasse de thé ! Après celle de Kamuena Nsampu au Kasaï Central , celle de Kasumbalesa et celle qui avait prise en otage la commune de Ngaliema à Kinshasa, une autre milice a été créée en pleine capitale dans le quartier Kingabwa dans la commune de Limete, là où plus de 200 jeunes du parti au pouvoir s’entrenaient pour défendre disaient-ils, le « Chef de l’État ». Ce Mercredi 26 Août 2020, la police nationale Congolaise a procédé au démantèlement de ladite milice, sur ordre des autorités compétentes. Il y a eu un échange de tirs à balles réelles entre les éléments de la police et les miliciens quelques minutes peu avant la maîtrise de la situation par les forces de l’ordre qui ont mis la main sur un bon nombre des miliciens de la « garde de paix» de l’UDPS.

Selon nos sources, Jean-Marc Kabund et Augustin Kabuya seraient les maîtres à penser de ladite milice. Mais jusqu’à présent les enquêtes se poursuivent pour dénicher les vrais commanditaires de cette entreprise séditieuse.

Au cours d’une interview qui lui a été accordée, Augustin Kabuya qualifie ses allégations d’une vaste blague. Une façon pour le Secrétaire général a.i de l’UDPS de se dédouaner de cette affaire rocambolesque…

Wait and see !

NZAKWANI DELPHIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *