Marche du FCC : Impressionnante et incontestable démonstration de force !

ACTUALITÉ POLITIQUE

C’était une réussite totale ! La marche pacifique organisée par le Front commun pour le Congo pour dénoncer la violation répétitive des dispositions constitutionnelles par le président Félix Tshisekedi et pour barrer la route au plan machiavélique des occidentaux qui ne jurent que sur la balkanisation de la RDC , a connu une adhésion massive de la population kinoise. Avec un itinéraire bien précis, cette marche a débuté à limete 16 ème rue et avait comme point de chute le boulevard triomphal. Disciplinés , les militants des partis politiques du FCC n’ont créé aucun incident malgré les provocations des membres de l’UDPS. Aucun mort, aucun blessé, sans cassé quoi que ce soit, le bilan de ladite marche est totalement positif. Chose qui a suscité la jubilation des organisateurs de la marche dont Nehemi Mwilanya, qui a dit tout haut que la coalition est assise sur la séparation du pouvoir, et à partir du moment où les élus de l’Assemblée nationale et du Sénat ne sont plus pris en compte, on veut que les deux chambres deviennent celles d’enregistrement. « nous ne sommes pas d’accord… » a t-il lâché aux micros de Journalistes.
Pour sa part, Lambert Mende Omalanga estime qu’il y a trop d’attaques contre la coalition qui est la première phase de l’unité nationale… « Nous nous voulons défendre cette coalition parce que à partir cette dernière, nous pouvons résister à ceux qui veulent décoloniser notre pays» a t- conclu.

Curieusement, les prouesses réalisées par le Front Commun pour le Congo a agacé les militants de l’UDPS, animés par la mauvaise foi , ces derniers ont tabassé quelques membres du FCC en cassant leurs véhicules. Cesanine Khonde, président de l’IAD et membre du PPRD en est un exemple. Elle a subit une attaque criminelle de la part de militants de l’UDPS alors qu’elle revenait de la marche.

Au regard de nombre impressionnant des militants des partis politiques du FCC qui ont pris part à cette marche, Peut-on dire que nul n’a le monopole de la rue ? Affaire à suivre

F. Kamanda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *