Georges Kapiamba demande à Global witness et PPLAAF d’apporter la preuve de leurs allégations

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ

L’ONG Association Congolaise pour l’accès à la Justice, ACAJ, a par le biais de son président Georges Kapiamba, recommandé à PPLAAF et GLOBAL WITNESS de présenter les preuves de leurs accusations devant la justice française « Pour éclairer la lanterne du peuple Congolais sur les faits reprochés à l’opérateur minier Dan Gertler sous sanctions américaines » a t- il déclaré en prenant acte de la réaction de Afriland First Bank, signalant que Global witness et PPLAAF avaient opposé une fi de non recevoir à l’option de recourir à un cabinet d’expertise indépendant dans l’objectif d’examiner de manière contradictoire, les éléments documentés par elles à l’encontre de Afriland First Bank Congo qui qualifie par ailleurs de falsifiés, d’où la plainte en justice déposée par cette dernière.

ACAJ estime que les ONG nationales et internationales doivent privilégier le principe de diligence raisonnable dans la recherche de données devant faire l’objet de leurs rapports à publier et surtout de veiller au strict respect des principes du contradictoire ainsi que des droits de la défense prescrits dans tout État de droit démocratique ; et d’apporter les preuves leurs allégations devant les instances pénales…
À la justice Française, l’ACAJ propose de mener à bien le processus d’instruction de la plainte déposée par Afriland First Bank Congo contre Global witness et PPLAAF en vue d’éclairer de manière crédible le peuple Congolais et plus largement la communauté internationale sur ledit dossier. Il faut signaler que la démarche de l’ACAJ , vise tout simplement, la recherche de la vérité.

B. MBUYI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *