Marche du 09 juillet 2020 : Human Rights Watch condamne fermement les actes criminels posés par les militants de l’UDPS

SOCIÉTÉ

La situation catastrophique de la marche de protestation contre Ronsard Malonda organisait jeudi 09 juillet dernier par Jean-Marc Kabund et Augustin Kabuya n’a pas laissé indifférente l’organisation internationale de droits de l’homme qui estime que la mort du policier quelques heures peu après qu’il soit lapidé par les manifestants, est un acte criminel. Mais aussi , elle souligne que les autorités ne devraient pas utiliser l’état d’urgence décrété dans un contexte de la COVID19 comme prétexte pour restreindre la liberté d’expression et le droit de manifestation garanti par la loi Congolaise.

« Nous dénonçons la destruction de bien ,mais aussi l’usage excessif de la violence. Si les manifestants ne devraient pas recourir à la violence et destruction de biens , des enquêtes sont nécessaires sur l’utilisation présumée de la force létale par les forces de sécurité » a t- elle indiqué

C. Ngalula

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *