Arrestation arbitraire de Tunda Kasende par le procureur Général près la cour de cassation : l’ordre serait venu d’un conseiller du président de la République

ACTUALITÉ Justice

La main noire de la présidence de la République sur l’interpellation du Vice-prémier Ministre de la justice et garde des sceaux par le Procureur Général près la Cour de cassation a été signalée par nos sources. Cette pratique cavalière émaillée d’une dose extrême de dictature monstrueuse du nouveau Régime a jeté l’opprobre sur l’appareil judiciaire congolais.

Cependant, plusieurs acteurs politiques dénoncent les arrestations arbitraires des hautes personnalités politiques par les procureur général près la Cour de cassation qui visiblement sont devenues récurrentes en République Démocratique du Congo. Telles que l’arrestation arbitraire de l’honorable Jean-Jacques Mamba du MLC suite à sa pétition initiée contre Jean-Marc Kabund,celle de Vital Kamerhe et de Tunda Kasende montrent clairement que le Procureur Général près la Cour de cassation reçoit des ordres de la présidence de la République. Signalons par ailleurs que le Vice-Prémier Ministre de la justice Célestin Tunda Kasende a été interpellé pour avoir Transmis les avis du Gouvernement à l’Assemblée Nationale au sujet des propositions de loi faits par Aubin Minaku et Sakata concernant la modification du statut des magistrats, alors qu’en réalité il n’y a pas eu faux en écriture ni usurpation de fonction publique.

G. Bongo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *