CENI: les chefs des confessions religieuses confirment le choix porté sur Ronsard Malonda !

ACTUALITÉ Religion

Les chefs des confessions religieuses ont confirmé le choix porté sur Ronsard Malonda à la faveur d’une rencontre lundi au bureau de la speakerine de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda.
Seul absente, l’Église du Christ au Congo -ECC-, ont rapporté à AfricaNews les sources au courant de cette réunion, précisant que « les discussions de ce jour avec la présidente de l’Assemblée nationale ont tourné autour des rencontres des 3, 8 et 9 juin 2020 dédiées à la destination du délégué des confessions religieuses à la Commission électorale nationale indépendante ».
Puis: « Les autres confessions religieuses n’ont fait que confirmer ce qu’ils avaient consigné dans le PV portant désignation de Ronsard Malonda à la présidence de la CENI, précédemment transmis au bureau de la Chambre basse du Parlement ».
Ce qui revient à dire qu’officiellement, les confessions religieuses mandatées, le 3 juin, par l’Assemblée nationale via son bureau pour opérer le choix de leur délégué à la CENI, viennent de boucler la boucle en remettant le rapport de désignation portant le nom de Ronsard Malonda.
« C’en est fini pour le choix des confessions religieuses. Place à d’autres composantes qui traînent. Les organisations militant pour les droits des femmes, les partis politiques de l’Opposition et de la coalition au pouvoir », ont fait constater les mêmes sources. Les catholiques et les protestants ont manqué de créer le consensus autour de leurs candidats respectifs alors que les autres confessions religieuses, lâchées récemment par l’Église Kimbanguiste, ont préféré Ronsard Malonda, actuel secrétaire exécutif de la CENI.
Les catholiques et les protestants le contestent, évoquant son rôle dans les élections de 2018 consacrant pourtant la victoire de Félix Tshisekedi à la présidentielle et la première alternance pacifique au sommet de l’État.
L’Opposition, Lamuka, ainsi que d’autres sensibilités de la Société civile ont appelé à la restructuration de la CENI avant la désignation d’une personnalité neutre à sa présidence.

A.News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *