Les sept nouveaux cas de Covid 19 notifiés au Nord-Kivu sont issus d’une contamination locale.

ACTUALITÉ Santé

Les sept nouveaux cas de corona virus, Covid 19, notifiés positifs ce lundi 18 mai, au Nord-Kivu par l’Institut national des recherches biomédicales (INRB) sont issus de la contamination locale, a révélé le ministre provincial en charge de la Santé, Dr Moise Kakule Kanyere au cours d’un point de presse tenu au Gouvernorat.

Cette autorité provinciale a précisé que ces cas supplémentaires qui portent le cumul à 15 depuis l’apparition de la pandémie au Nord-Kivu, ont des liens directs avec celui déclaré dans la ville de Goma en date du 05 mai courant.

« Hier si nous parlions des contaminations importées, aujourd’hui nous devons savoir que l’heure est grave », a averti le Patron de la Santé au Nord-Kivu pour qui au vu de cette contamination locale il est possible que beaucoup de cas soient enregistrés dans la ville de Goma comme dans les périphéries où des services sont à pied d’œuvre pour tracer tous les contacts.
Outre l’appel au respect des mesure-barrières édictées par le Chef de l’Etat, Dr Moise Kanyere a annoncé des mesures draconiennes pour arrêter la chaine de contamination laquelle, a-t-il estimé doit être très longue en tenant compte des contacts des sept cas supplémentaires testés positif au Nord-Kivu.
A noter que ces nouveaux cas sont repartis en raison de trois localisés dans la zone de santé de Karisimbi, trois autres dans la zone de santé de Goma pendant que la zone de santé de Nyiragongo s’est sort avec un (01) cas.
Kambale/kms

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *