Journée de solidarité avec les forces armées et de la police nationale : Olive Lembe Kabila a sensibilisé les femmes des militaires et des policiers sur la planification familiale !

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ

À l’occasion de la célébration du 23 ème anniversaire de la libération de la République démocratique du Congo, la présidente de l’ONG initiative plus OLK en partenariat avec la Fondation Laurent Désiré Kabila ont lancé les activités de solidarité pour les femmes des militaires et des policiers au camp Kololo . Ces femmes bénéficient il y a belle lurette d’un programme de microcrédit et d’une formation professionnelle accélérée. Maman OLIVE LEMBE KABILA s’est adressée au feu Laurent Désiré Kabila en ce terme  » Papa, fais-nous confiance. Nous ne trahirons jamais le Congo.

« Mon statut a changé mais mon coeur est resté le même…» , Olive Lembe Kabila l’a rappelé ce 17 mai 2020 aux épouses des militaires et policiers de 4 principaux camps militaires de Kinshasa.

Signalons par ailleurs que l’ex – première Dame de la République a lancé, en collaboration avec la Fondation Mzee Laurent Désiré Kabila, une campagne de solidarité en faveur des hommes en uniforme afin d’honorer la mémoire des vaillants hommes qui ont combattu la dictature monstrueuse de Mobutu pour instaurer la vraie démocratie en RDC.

Prêchant par l’exemple, elle a offert 100 machines à coudre , 200 pièces de pagne et d’autres intrants pour la confection des masques de protection. Des lave-mains et désinfectants font partie de ce don aux associations des femmes des policiers et militaires.
En pleine crise du Covid-19, Maman Wa Roho qui dit répondre à l’appel du Chef de l’État, a également annoncé un don de 500 sacs de riz, 100 sacs de haricots ainsi que d’autres vivres qui seront distribués dès cette semaine.

Dans le cadre de l’auto prise en charge prônée par feu Mzee LDK, un programme de microcrédit sera mis en place pour appuyer les Mamans commerçantes avec un premier fonds de 100 millions de francs congolais dont la grande partie vient de la poche de Joseph Kabila.
F. Kamanda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *