Dossier mise en place et affectation des secrétaires généraux : La ministre de la fonction publique Yollande Ebongo remonte les bretelles du directeur de cabinet adjoint du chef de l’État Eberande Kolongele !

ACTUALITÉ POLITIQUE

C’est un véritable jeu de ping-pong entre la présidence de la République et le Ministère de la fonction publique au sujet de la mise en place et affectation des Secrétaires Généraux de l’Administration Publique. Malgré la demande de suspension de la décision nommant lesdits secrétaires généraux par la présidence de la République,la ministre ministre de la Fonction publique, Yollande Ebongo tient mordicus à sa décision jusqu’à notifier les nouveaux secrétaires généraux sans tenir compte de la décision de la présidence de la République.

Dans sa lettre adressée au Premier ministre, la ministre de la fonction publique Yollande Ebongo contredit le directeur de cabinet adjoint de Félix Tshisekedi, Eberande Kolongele, sur toute la ligne, en ce qui concerne la mise en place et affectation des secrétaires généraux de l’administration publique en lui rappelant les prescrits Constitutionnels.

« Après examen de la précitée, le considérations suivantes à la fois légales, réglementaires et administratives méritent d’être portées à votre autorité : 1. De la violation de l’article 81 alinéa alinéa 1er point 4 de la constitution : Il sied de rappeler que le Ministre de la Fonction publique n’a jamais pris un acte nommant les secrétaires généraux, cette compétence étant Constitutionnellement et exclusivement réservée à la seule autorité de son Excellence Monsieur le président de la République. Quant à moi,agissant conformément aux dispositions des articles 93 de la constitution, J’ai procédé à la mise en place et affectation de ces hauts fonctionnaires nommés depuis 2018 qui n’avaient jamais bénéficié d’un quelconque acte d’affectation » a-t-elle indiqué.
C. Ngalula

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *