Dieudonné NKISHI et Jeff KIOVUE publient l’ouvrage : « Sur les traces de nos élus nationaux. Voyage au cœur d’une législature controversée. 2011-2018 ».

ACTUALITÉ Culture

C’est un ouvrage qui fera date dans l’histoire de la littérature parlementaire en République Démocratique du Congo. Il est intitulé « Sur les traces de nos élus nationaux. Voyage au cœur d’une législature controversée ». Les auteurs, avec la Préface de Me Moïse NYARUGABO (Avocat, Ministre, Sénateur et Député National), jettent un regard critique, scientifique sur ce qu’a été la législature charnière entre la fin d’un « premier deuxième mandat d’un Chef d’Etat en République Démocratique du Congo » et « le début probable » d’un autre mandat, dans le cadre d’une première alternance démocratique dans ce pays. Les auteurs ont jugé important de chercher à savoir comment l’Assemblée Nationale s’est-elle comportée. Les révélations et les conclusions sont sans appel : « … finalement, l’Assemblée Nationale, du moins en matière de contrôle parlementaire, n’aura servi que d’institution de décor, une caisse de résonnance politique, incapable de sanctionner même les pires dénonciations des détournements des deniers publics », ont révélé les auteurs, s’appuyant sur les données empiriques, tirées principalement des annales et autres documentations propres de l’Institution.

L’action de chaque Député National n’a pas été épargnée. Les auteurs ont cherché à connaitre le rendement de chaque Député National du moins en ce qui concerne le contrôle parlementaire. Là également, le nombre de 503 Députés Nationaux que comptent la République a trahi la tâche. En dehors de quelques-uns, plusieurs Députés n’avaient jamais engagé une action de contrôle parlementaire et lorsqu’ils y ont participé, ils ont versé dans le sens de faire échouer le contrôle et par conséquent, d’éviter toute sanction au Gouvernement, aux Ministres et autres Dirigeants des Entreprises, Etablissements et Services Publics de l’Etat. Ils en publient les noms, dans une espèce de palmarès. Sachant qu’engager une action de contrôle parlementaire dans le contexte politique congolais peut être perçu comme un acte de courage personnel du Député National, les auteurs ont cherché à connaître « Quel a été le meilleur député de la législature, en terme de contrôle parlementaire ?, quel est le territoire et la Province qui auront donné au pays les meilleurs députés nationaux en matière de contrôle parlementaire ? Ils se sont posés cette question et la liste est là. Quel a été le meilleur parti politique en matière de contrôle parlementaire ? Quel a été le meilleur camp politique en matière de contrôle parlementaire ? Etc.

De leur première expérience sur la question du contrôle parlementaire, les auteurs ont mis en place un « Observatoire de l’action parlementaire » qui se donne désormais, en République Démocratique du Congo, la mission d’observer l’activité parlementaire dans ce pays, pour juger si elle est en mesure d’impulser le développement et apporter aux citoyens certaines réponses positives à leurs attentes. L’Observatoire publiera donc tous les cinq ans, après la clôture de la dernière session parlementaire, un palmarès qui répondra à plusieurs questions. Voulant aller plus loin, les auteurs se proposent également de comparer les moyens mis à la disposition de l’assemblée nationale pendant la législature avec le rendement de cette institution pour voir si l’argent du contribuable n’est pas dépensé inutilement dans des activités du populisme.

Rappelons que Dieudonné NKISHI et Jeff KIOVUE partagent tous les deux plusieurs choses en commun. Ils sont tous formés à l’Université de Kinshasa, ils sont tous les deux Chefs de Travaux, l’un en Sciences Politique et Administrative, l’autre en Droit. Congolais, ils partagent une même Province, la Lomami. Ils ont tous les deux la même passion pour la République Démocratique du Congo qu’ils veulent voir fonctionner comme tout autre pays ordinaire du monde en sachant que l’Assemblée Nationale en serait un organe puissant pour cette cause.

L’ouvrage peut être acheté par téléchargement (pour le moment) contre paiement et sera présenté dans les prochains jours à Kinshasa et dans d’autres villes parlementaires du Pays. Et sous presse, Dieudonné NKISHI prépare deux autres ouvrages qui, avons-nous appris, sont déjà envoyé à l’Editeur, à savoir : « Constitution de la République Démocratique du Congo. Problèmes, Sources des Crises politiques et Pistes de révision » et « Président Idéal. Portrait-robot d’un personnage politique central en République Démocratique du Congo ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *