Porte-parole de l’ambassade de Chine en RDC : « Le gouvernement Chinois s’oppose fermement au racisme et condamne les pratiques discriminatoires contre les étrangers »

ACTUALITÉ Diplomatie

Nous avons remarqué récemment des informations sur certains réseaux sociaux accusant la Chine de mener des mesures discriminatoires envers les Africains à Guangzhou, dans la riposte contre le Covid-19. Je réaffirme de façon explicite que le gouvernement chinois s’oppose à toutes les formes de racisme et ne tolère aucun mot ou acte discriminatoires, en particulier vis-à-vis de nos amis africains. Dès le début de l’épidémie de Covid-19, la Chine est résolument opposée à la politisation, la stigmatisation du virus, et condamne les pratiques discriminatoires contre certains groupes de personne spécifiques.

La Chine et l’Afrique vivent dans une communauté de destin partagé, et sont unis par des liens fraternels. Au moment où le peuple chinois lutte contre l’épidémie, les pays et le peuple africains lui ont apporté du soutien ferme. La santé et la sécurité des diasporas africaines en Chine ont également été effectivement garanties. Quand l’Afrique est menacée par l’arrivée de l’épidémie, le gouvernement et le peuple chinois se sont immédiatement mobilisés et se trouvent parmi les premiers à apporter des aides. Face au défi commun de Covid-19, nous sommes unis plus que jamais.

Afin de vaincre la pandémie, les pays du monde entier ont adopté une série de mesures de contrôle. En Chine, bien que la situation s’améliore, le nombre de cas venus de l’étranger continue d’augmenter et le risque de rebondissement reste élevé. Au jour du 11 avril, 1183 cas importés de l’étranger sont recensés, dont 179 dans la province de Guangdong. Certains ressortissants étrangers n’ont pas respecté les lois et les réglements de prévention, ce qui a considérablement accru les difficultés aux autorités locales dans leur travail. À Guangzhou, 4 ressortissants africains testé positif de Covid-19 se sont sortis plusieurs fois pendant le confinement, mettant 197 contacts proches et 1680 autres personnes dans le risque de contamination. Afin d’éliminer les risques potentiels, la ville de Guangzhou a décidé de renforer la prévention en élargissant le confinement et les observations médicales.

Les mesures s’appliquent de façon unique et non discriminatoire aux citoyens chinois et étrangers. On espère que les citoyens étrangers en Chine pourront comprendre les efforts des autorité locales chinoises, et respecter bien les lois et règlements en vigueur, apportant leur propre contribution pour vaincre finalement l’épidémie.

Communiqué officiel/ Ambassade de Chine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *