Lutte contre la corruption : Kamerhe pointé du doigt par le Vatican !

ACTUALITÉ POLITIQUE

L’affaire Vital Kamerhe, Directeur de cabinet du président de la République, Président bis selon certaines personnes, cette affaire donc, amène son lot de nouvelles chaque minute qui passe. Une affaire aux odeurs nauséeuses qui fait couler de l’encre et de la salive dans un pays ou le peuple, toujours trop exigeant vis-vis du gouvernant, a appris à scruter faits et gestes du politique.
Cette affaire qui porte sur les détournements des fonds décaissés par le trésor public pour l’exécution des travaux prioritaires des 100 premiers jours de Félix-Antoine Tshisekedi en qualité de Président de la République Démocratique du Congo. L’observatoire de la dépense publique a eu à relever plusieurs irrégularités très graves dont la surfacturation des projets, l’opacité dans la passation des marchés qui sont tous de gré à gré et une megestion criante de ces fonds. En même temps les travaux n’avancent pas du tout sur les chantiers, ce qui n’a pas tarder à susciter la colère populaire qui a atteint son paroxysme le jeudi 13 février quand le peuple a hué publiquement le tout puissant Dircab du Président en le taxant de voleur.
Cette affaire qui est devenue une honte nationale a franchi les frontières politiques et est tombée entre les mains du Vatican, du religieux donc, le moralisateur de la vie dans un pays. C’est à travers un post sur son compte twitter que le vénéré cardinal, Monseigneur Fridolin Ambongo a révélé un aspect de son entretien avec l’envoyé spécial des Etats-Unis d’Amérique dans la région des grands-Lacs, Peter Pham. Voici le libellé du tweet : « Entretien avec @peterpham, il était clairement dit que : la RDC bénéficierait du soutien US à condition que le Président @TshitshiNews donne des signaux positifs contre la corruption, notamment se débarrasser de @vitalkamerhe1 qui incarne les antivaleurs de gouvernance et spirituelles ». Un tweet qui a jeté le pavé dans la marre et qui fait le plus grand buzz possible, d’autant plus qu’il émane du représentant personnel du Saint père.
Il faut souligner que le Cardinal a fait ce post un jour seulement après que le Président Félix Tshisekedi ait pris l’option d’activer la machine à laver en blanchissant son Directeur de cabinet avec cette complaisante déclaration en plein conseil des Ministres ou il dit être satisfait du niveau d’avancement des travaux de construction des sauts-de-mouton, alors que le peuple n’est pas de cet avis. A quels jeux jouent réellement Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe ? la question vaut son pesant d’or.
Est-il que le tweet posté par la Cardinal Ambongo et qui n’a fait l’objet d’aucun démenti donne matières à réflexion et les jours qui viennent seront révélateurs de beaucoup de choses.

Zacharie K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *