Annulation de l’inauguration de saut-de-mouton de Kinsuka-Pompage : 1,7 millions USD USD décaissés pour l’organisation, gaspillés !

ACTUALITÉ Infrastructures

Le saut-de-mouton de Kinsuka-pompage n’est pas inauguré comme annoncé par le tout tout-puissant Directeur de cabinet du Chef de l’État sur Top Congo. C’est donc pour la Deuxième fois consécutive que l’inauguration de cet édifice d’une longueur de 200 mètres, d’une largeur de 8 mètres , soit reportée sans aucune raison fondée hormis l’absence du président de la République à ladite activité. Du côté du trésor public l’on signale le décaissement de plus d’un million sept cents mille dollars américains pour l’organisation de l’inauguration de saut-de-mouton de Kinsuka-Pompage. Curieusement cette somme n’a jamais été retournée à la banque après l’annulation à deux reprises de l’inauguration dudit saut-de-mouton.

Pour rappel , cet ouvrage est l’œuvre de deux entreprises, à savoir : l’Office des Voiries et Drainages (OVD), côté congolais, et CREC 8, pour la partie chinoise.
Face à le la presse ,Vital Kamerhe avait aussi déclaré que 492.100.614 dollars américains sont comme étant les vrais chiffres dudit programme des 100 jours.

Il avait accusé l’ODEP, une Ong, de déformer ces chiffres en voilant la vérité, Celle-ci avait, au travers d’un rapport publié quelques jours auparavant, dénonçait le fait que le programme intérimaire des 100 jours n’ait pas été géré conformément à la loi cadre régissant les finances publiques.

L’ODEP y a fustigé la surfacturation et l’opacité dans le processus de passation de marchés.

Hormis celui de Kinsuka-Pompage qui devrait être inauguré ce 30 janvier, d’autres sauts-de-mouton sont en construction sur le Boulevard du 30 juin (au niveau de Socimat et de la Place Mandela), sur le Boulevard Lumumba, etc.

Les automobilistes kinois ne cessent d’exiger l’accélération des travaux en vue de parer aux bouchons ou embouteillages monstres qui préjudicient fortement le déplacement des habitants de la capitale congolaise.

Ngalula

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *