Tanganyka: Fédérer les forces vives autour de Zoé KABILA,objectif premier de chaque acteur pour lancer le développement

Quelques semaines seulement nous séparent des élections des gouverneurs et vice gouverneurs en République Démocratique du Congo,conformément au calendrier de la commission électorale nationale indépendante,Ceni en sigle.

Après le passage à kalemi du candidat Zoé KABILA,après des entretiens qu’il a eu avec quelques acteurs des différentes couches sociales et au regard de l’arsenal des informations en sa possession au sujet des défis de la province qu’il envisage Diriger pour la conduire vers son développement, l’élu de Manono bénéficie de la sympathie de ses frères, qui chacun en ce qui le concerne travail dans la conscientisation des élus provinciaux pour un vote utile ce 28 Mars à l’assemblée provinciale à kalemi. Ces efforts visent à réconforter la position qui du reste validée des députés provinciaux du Tanganyka, de voter pour le changement et le développement de la province. Ayant reçu avec patriotisme et élégance politique les différents avis de leurs électeurs,de la société civile et des associations des autochtones, les députés provinciaux du Tanganyka ont levés des options courageuses pour dire non aux candidats corrupteurs qui du reste n’ont aucun bilan à présenter pour leur gestion antérieure de la province du grand Katanga dans son ensemble. A ce stade,le choix est donc fait et connu,la journée du 28 mars ne servira que pour entériner ce dévolu jeté sur son digne fils,l’élu de Manono, l’honorable Zoé KABILA MWANZAMBALA .

La population vivra donc une nouvelle philosophie de gestion avec d’abord un cabinet politique qui ne donnera pas de la place aux apprentis, la sélection de ceux qui vont entourer le futur Gouverneur du Tanganyika Sera faites selon une certaine indiscrétion avec des hommes et des femmes spécialisés chacun dans son secteur pour éviter tout tâtonnement au sommet de la province. Cette équipe brillera avec ces hommes motivés,animés du soucis de réussir et dont les attitudes sont ponctuées par la rage de gagner et de voir la province decoller. Pour son équipe Gouvernementale, le futur Gouverneur du Tanganyika selon nos sources, veut imprimer un style de gestion liée au contrôle de performance et de rendement de chacun de ses ministres provinciaux avec évaluation régulière pour reoxygener le cas échéant un domaine précis. l’amateurisme sera l’ennemi principal du futur Gouverneur du Tanganyika et li y veillera personnellement, sans faille.

Les résultats de la bonne Gouvernance au Tanganyka se compteront par centaines et par miliers si le cabinet politique et le gouvernement provincial sont habités par des hommes rodés chacun dans son secteur . Les jours se comptent au bout des doigts et le Tanganyka est prêt à recevoir son fils à sa tête.

Yves ABDALLAH

Related posts

Leave a Comment