Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

RDC : Pas d’enquête internationale au Kasaï central , l’Onu se rétracte suite à l’apport de Marie-Ange Mushobekwa à Genève !

La République Démocratique du Congo s’est imposée à la 35 ème session du conseil des Nations-Unies aux Droits de l’Homme à Genève par le biais de son Ministre des Droits Humains, Madame Mushobekwa Marie-Ange qui a tenu un discours convaincant devant les membres du conseil de l’Onu. Tous se sont mis d’accord sur le retrait d’une mission d’enquête internationale diligentée par la Communauté Internationale. L’Onu ne pourra donc pas lancer une mission officielle sur les violences criminelles commisent par les terroristes Kamuina Nsapu en Rdc , d’où le Gouvernement congolais gardera la direction des enquêtes. L’Onu Pourra peut-être déléguer une équipe des experts qui sera supervisée par les autorités judiciaires congolaises.

Marie-Ange Mushobekwa, Ministre des droits humains avait déclaré lundi dernier du haut de la tribune du conseil des Nations-Unies aux Droits de l’Homme que la Rdc n’est pas un pays sous tutel. « La Rdc dit Oui à une commission d’enquête internationale mais sous la direction des enquêtes menées par les autorités judiciaires congolaises » ; a t-elle déclaré.

C’est cette déclaration qui a persuadé les membres du conseil afin que ladite enquête soit supervisée par la Rdc.

F. Kamanda

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

Nikki Haley veut une enquête indépendante sur les meurtres de deux experts de l’Onu

Michael Sharp, Zaida Catalan et leurs familles « méritent justice », a déclaré l’ambassadrice américaine auprès de l’Onu en demandant la création d’une commission d’enquête séparée sur ce double meurtre.

Les États-Unis ont exhorté lundi les Nations unies lundi à créer une commission d’enquête sur les meurtres de deux experts de l’ONU qui cherchaient à prouver l’existence de soi disant fosses communes en République démocratique du Congo.

Une commission d’enquête séparée. L’ambassadrice américaine Nikki Haley, présente à Genève pour des réunions du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, a souhaité la création d’une commission d’enquête séparée sur les violations de ces droits dans la province de Kasaï (central), qu’elle a qualifiées d’actes horribles ».

La justice militaire congolaise a ouvert lundi le procès des présumés assassins de deux experts de l’ONU tués en mars dans cette région, théâtre d’une rébellion depuis septembre 2016. Les deux assassins présumés, Evariste Ilunga (âgé de 16 ans) et Mbayi Kabasele (vendeur d’huile de palme, âgé de 30 ans), ont comparu pour les meurtres de l’Américain Michael Sharp et du Suédo-chilien Zaida Catalan.

Une enquête trop rapide. Mais les Nations unies soupçonnent le gouvernement congolais d’avoir enquêté un peu trop vite. Michael Sharp, Zaida Catalan et leurs familles « méritent justice », a déclaré Nikki Haley dans un communiqué.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories SOCIÉTÉ

Assassinats des experts de l’ONU à Kananga : 4 policiers mise en examen

C’était au cours d’un échange direct avec la presse que l’auditeur général des FARDC , le Général Ponde a annoncé l’arrestation de 4 policiers qui ont aidé un suspect de prendre fuite, alors que ce fugitif était l’une des sources crédibles pouvant éclairer la justice sur l’assassinat de deux experts de l’Onu à savoir, l’Américain Michael Sharp et la Suédo-chilienne Zaida ,disparus depuis le 12 mars derniers à Kananga.

Selon le Général Ponde , ces policiers sont en pleine audition et seront puni conformément aux lois de la République Démocratique du Congo.
Le gouvernement congolais est déterminé à mener des enquêtes sérieuses pour que la lumière soit faite sur ce dossier.
Pour rappel ,les corps de Michael Jackson et Zaida Catalan ont été retrouvés dans une fosse et ont été identifiés par les spécialistes de l’ONU.

Affaire à suivre !

Lire la suite...