Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

JOSEPH KABILA – ALI BONGO ONDIMBA : Pour une Afrique centrale plus performante

À LIRE LE COMMUNIQUÉ FINAL SANCTIONNANT LA RENCONTRE ENTRE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE GABONAISE, PRESIDENT EN EXERCICE DE LA CEEAC ET LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

A l’invitation de Son Excellence Monsieur ALI BONGO ONDIMBA, Président de la République Gabonaise et Président en exercice de la Communauté Economique des états de l’Afrique Centrale (CEEAC en sigle), Son Excellence Monsieur Joseph KABILA KABANGE, Président de la République Démocratique du Congo a effectué une visite de travail le lundi 24 avril 2017 à Franceville, en République Gabonaise.
Au cours de leurs entretiens, les Deux Chefs d’Etat ont abordé les préoccupations relatives aux réformes institutionnelles en cours au sein de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC en sigle) et passé en revue la situation dans la Sous-région ainsi que les relations bilatérales entre les deux pays.
1. Réformes en cours au sein de la CEEAC

1.1 Les Deux Chefs d’Etats ont souligné l’importance des réformes institutionnelles au sein de la Communauté Économique des États d’Afrique Centrale et ont relevé la nécessité d’améliorer le fonctionnement des organes de l’organisation Sous-régionale pour la rendre plus performante afin de faire face aux défis de l’heure.
1.2 De même, ils ont mis en exergue la nécessité de consolider l’intégration économique de la sous-région, une des plus riches de notre continent, par la mise en oeuvre de projets intégrateurs notamment la Commission Internationale sur le Bassin Congo- Ogooué-Oubangui-Sangha.

2. Examen de la situation dans la Sous-région

2.1 Sur le plan politique, les Deux Chefs d’Etats ont échangé sur le déroulement du dialogue politique au Gabon et la situation en République Démocratique du Congo suite à l’accord politique du 31 décembre 2016.
2.2 Concernant la République Démocratique du Congo, le Président en exercice de la CEEAC, Son Excellence Monsieur ALI BONGO ONDIMBA a encouragé son Homologue Son Excellence Monsieur Joseph KABILA KABANGE pour les efforts qu’Il déploie dans le cadre du processus pour la tenue d’élections crédibles et apaisées.
2.3 Les Deux Chefs d’Etat ont décidé d’inscrire la situation en République Démocratique du Congo lors de la prochaine réunion ministérielle de la CEEAC qui se tiendra les 28 et 29 avril 2017 à Libreville.
2.4 Les Deux Chefs d’Etat ont condamné les attentats terroristes avec utilisation d’enfants dans la région du Lac Tchad par le groupe terroriste Boko Haram ainsi que les attaques terroristes dans la région du Kasai-Central en RDC.

3. Aperçu des relations bilatérales entre la RDC et le Gabon
3.1 Abordant les questions bilatérales, les Deux Chefs d’Etats ont salué l’excellence de leurs relations et ont réaffirmé leur volonté commune de renforcer les liens de coopération, d’amitié, de fraternité et de bon voisinage qui unissent si heureusement leurs pays et peuples respectifs.
3.2 Le Chef de l’Etat Congolais a saisi cette opportunité pour féliciter son Homologue Gabonais pour la qualité de l’organisation récente, par la République Gabonaise, de la Coupe d’Afrique des Nations de football 2017, évènement sportif auquel a pris part la RDC et qui participe à la promotion de la Jeunesse africaine et à l’intégration continentale.
3.3 Les Deux Chefs d’Etats ont réaffirmé leur attachement au respect de la souveraineté nationale conformément aux principes fondateurs de la Charte des Nations Unies et de l’Acte Constitutif de l’Union Africaine.

Au terme de leurs entretiens, les Deux Chefs d’Etat se sont rendus au Mausolée Omar Bongo Ondimba pour un hommage solennel à l’illustre disparu.
Les Deux Chefs d’Etat ont convenu de se rencontrer régulièrement, en vue de poursuivre leurs consultations sur les questions d’intérêts communs.
Son Excellence Monsieur Joseph KABILA KABANGE, Président de la République Démocratique du Congo a remercié Son Excellence Monsieur ALI BONGO ONDIMBA et le peuple Gabonais pour l’accueil et l’hospitalité dont sa délégation a été l’objet durant cette visite.

Fait à Franceville, le 24 avril 2017

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

ÉGYPTE – RDC : renforcement des relations bilatérales entre les deux pays, tête à tête Joseph Kabila et Abdell Fall Sissi

Son avion a atterri cet après-midi à l’aéroport international de Caire. Le président Rd-congolais est allé répondre à l’invitation de son homologue Égyptien,Abdel Fattah al-Sisi pour une coopération fructueuse entre les deux pays. jusque-là aucun communiqué officiel sur cette rencontre haute en couleur.

Lire la suite...
Categories SOCIÉTÉ

Affaire Passeport Biométrique : Une animosité opiniâtre des médias occidentaux contre Kabila

Le lynchage médiatique orchestré par Reuters et d’autres médias occidentaux pétris d’orgueil impérialiste contre le pouvoir de Kishasa est un coup d’épée dans l’eau. Cet acharnement contre Joseph Kabila n’a pas commencé aujourd’hui . Pour cause,son esprit patriotique émaillé d’un sens élevé du nationalisme met en péril les intérêts égoïstes des impérialistes qui ne rêvent que d’extorquer les richesses de la Rdc. Cette agence est au centre d’un vaste programme de lynchage médiatique qui accompagne toujours les pressions diplomatiques occidentales à certains tournants de la politique congolaise. Rappellez- vous en décembre 2016 , Bloomberg a fait des révélations mensongères sur des entreprises imaginaires attribuées à la famille Kabila,curieusement, Reuters crée encore une fausse affaire sur le prétendu 60$ que soutirerait la famille Kabila sur l’achat des passeports biométriques congolais.

Les observateurs avertis ont dénoncé cette démarche qui dénote de l’intox visant à secouer le pouvoir de Kishasa afin de parvenir à le renverser. Peine perdue, car , aucun congolais croit en ces médias occidentaux.

Approcher à ce sujet, le responsable de la firme Semlex a déclaré ce qui suit : « contrairement à ce que les gens peuvent croire et malgré les apparences, l’opération d’octroi de ce nouveau passeport ne correspond pas aux attentes de Semlex. On avait tablé sur une base de 30.000 passeports par mois pour atteindre 2 millions dans les cinq années imparties conformément aux dispositions du contrat, mais là nous nageons autour d’une moyenne de 10.000 par mois alors que les frais calculés sur la base de 30.000 sont restés fixes. » selon lui, la famille Kabila ne perçoit rien sur les frais d’achat du passeport.

Lire la suite...