Spoliation du site de la SCTP à Limeté ( Socopao ) : Daniel Mukoko Samba accuse Joseph Kokonyangi et Félix Kabange Numbi

Visiblement, c’est le début d’une guerre froide qui s’ouvre entre le Directeur Général de la SCTP, Daniel Mukoko Samba et les ministres de l’aménagement du territoire, urbanisme et habitat et celui des affaires foncières , plus précisément Joseph Kokonyangi et Félix Kabange Numbi suite à la mise mise en vente du site Socopao, appartenant à la SCTP ex ONATRA.

Dans un Tweet, Daniel Mukoko Samba a invité les compatriotes qui achètent à 20.000 et 30.000 $ la parcelle à Limeté d’être prudent car ils jettent leur argent au vent, a-t-il déclaré.
« Ce site appartient au domaine public de l’Etat qui l’a concédé à la SCTP pour y exercer mission d’intérêt Public » a t-il indiqué, en ajoutant que ce Site est incessible, inaliénable, tel est le principe fondamental.
Une façon pour lui de tirer la sonnette d’alarme auprès des autorités congolaises.

Quelques minutes plus tard, les deux ministres cités ont réagi par le biais de leurs services via les réseaux sociaux en rejetant les accusations portées contre eux par Daniel Mukoko Samba, en se penchant sur un arrêté ministériel signé en 2012 par le ministre de la Justice de l’époque, Luzolo Bambi demandant la réhabilitation le groupe des agents dans leurs droits.

« en 2017 le ministre Joseph Kokonyangi, agissant en tant que ministre de l’aménagement du territoire, urbanisme et habitat, n’a fait qu’approuver un plan d’aménagement d’une concession déjà désaffectée du domaine public de l’Etat et le ministre Félix Kabange , alors ministre des affaires foncières n’a fait que créer 968 parcelles sur lotissement qui était déjà créé en 1994 » ont-ils précisé. Mais du côté, de la SCTP , cet argument ne tient pas debout, ces deux ministres n’ont aucun droit de vendre le site de la SCTP aux compatriotes congolais.

Selon Daniel Mukoko Samba, l’arrestation de l’honorable Gecoco Mulumba serait l’oeuvre de ces des ministres qui ne veulent pas que la lumière jaillisse sur ce dossier, car dit-il, Gecoco n’a rien fait de mal , il n’a fait que dénoncer l’usurpation du Site appartenant à la SCTP par les deux ministres ( Félix KABANGE NUMBI et Joseph KOKONYANGI ).

Dossier à suivre

D. Ngalula

Related posts

Leave a Comment