Breaking News

Selon Thierry Monsenepwo « le voyage de Félix Tshisekedi est une provocation ayant pour objetif : anticiper le rejet de la publication imminente du calendrier électoral et organiser une insurrection »

Le président de la ligue des jeunes de Convention des Congolais Unis, s’interroge comment en si peu de temps Félix Tshilombo peut lier une alliance contre nature avec Kyungu wa Kumwanza , hier bourreau de son électorat ( les Kasaiens ).
A-t-il indiqué. Pour lui, Félix Tshisekedi a choisi Lubumbashi pour deux raison :

1. « N’ayant plus une base solide à Kinshasa, il lui fallait un terrain propice pour faire voir à l’envoyé du président Trump qui séjournera dans les prochaines heures à Kinshasa, qu’il est soutenu par le peuple.

Il faut donc, pour la communication contre le régime, provoquer les autorités municipales et urbaines en vue de causer des troubles susceptibles de conduire à des arrestations pour qu’ensuite, le message passe, celui de présenter la RDC comme une Nation qui ne respecte pas les droits de l’homme.

Et pourtant, il est clairement établi que meme aux États Unis, une activité interdite pour crainte de trouble à l’ordre publique n’est pas un acte d’atteinte aux droits de l’homme. Le choix de lubumbashi n’est pas par amour des Lushois mais plutôt pour drainer dans cette besogne noceuse les jeunes qui ont toujours suivis kyungu et aussi les quelques rares sympathisants de l’ex gouverneur katumbi».

Deuxième raison selon Thierry Monsenepwo,

2. « Après l’évaluation du processus électoral par la tripartite CNSA, Gouvernement et CENI, il est donc clair que dans les prochains jours la ceni devrait publier le calendrier. Il fallait donc à Felix un terrain pour organiser le rejet de celui ci car la démarche du rassemblement qui se reconnaît en lui n’est pas démocratique en passant par les urnes, mais plus insurrectionnelle en passant par la rue pour un coup d’état. N’ayant plus pignon sur rue à Kinshasa, Félix Tshilombo a choisi un terrain plus ou moins propices à des expériences qui mettent en mal le fonctionnement des institutions ».

Le Communicateur de la Majorité Présidentielle, Thierry Monsenepwo appelle les Lushois à dire non à ce qu’il qualifie d’une pure manipulation issue d’une alliance contre nature qui n’a pour seule but que de répondre à l’appétit vorace de quelques individus qui ne cherchent que le pouvoir pour le pouvoir par des moyens non orthodoxe. « Et que les autorités de la ville de lubumbashi puisse protéger les citoyens et leurs bien, contre ce djihadiste politique qui veut répondre à une soif du pouvoir par des moyens obscures». A t-il conclu.

Thierry Monsenepwo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *