Breaking News

Selon Joseph Kapika l’accord de la Saint Sylvestre ne prévoit pas une transition sans Kabila en cas de la non organisation des élections

Faisant allusion au chapitre 3.2.1 de l’accord de la Saint Sylvestre sur le fonctionnement des institutions pendant la période préélectorale et électorale qui souligne clairement que « bien qu’étant à la fin de son mandat, le président de la République restera en fonction jusqu’à l’installation effective de son successeur élu » , Joseph Kapika estime que l’église catholique a violé l’accord de la Saint Sylvestre qu’elle a signé elle-même et piloté du moment que le pays traversé la forte crise politique lors de la fin du mandat du président Joseph Kabila en décembre 2016.

« le non respect des accords signés par les acteurs politiques congolais est le fondement de la crise persistante en République Démocratique du Congo » dixit Joseph Kapika, qui estime que les opposants politiques congolais n’ont pas expliqué à la population le pourquoi de leurs démarches insurrectionnelles visant le renversement du régime constitutionnel.

L’accord de la Saint Sylvestre est le testament de feu Tshisekedi, dit-il, en invitant les acteurs politiques congolais à ne pas cracher sur ledit accord qui symbolise la volonté politique de feu Tshisekedi.

F. Kamanda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *