Breaking News

Réussite du meeting populaire du FCC : « Les opposants affichent clairement la peur et la panique » dixit un cadre du FCC

La démonstration de force démontrée ce samedi 27 octobre au stade Tata Raphaël par le Front Commun pour le Congo a visiblement laissé voir à la face du monde que c’est un grand regroupement politique en République Démocratique du Congo. Visiblement, le succès réalisé par cette Mega-plateforme électorale créée par Joseph Kabila, a dérangé fortement ses adversaires politiques de l’opposition, qui affichent clairement la peur et la panique. Selon un membre influent du Front Commun pour le Congo, le comportement des opposants congolais dénote de l’immaturité politique, car dit-il, ceux qui parlent du conditionnement de la population par l’argent du trésor public, ont eu à gérer les institutions de ce pays. Ils connaissent toutes les procédures pour arriver au décaissement.

La question de la réquisition forcée des bus.

Partout ailleurs, quand il y a une grande manifestation de haute envergure semblable à celle du meeting du FCC , il est tout à fait normal qu’il y ait toute une organisation pour le transport des sympathisants ou des citoyens qui participent à ladite activité.

Peut-on payer plus de 200.000 personnes avec l’argent du trésor public sans que les fonctionnaires de l’Etat et les agents de la banque centrale puissent mettre ce document à la place publique ? S’interroge ce membre du Front Commun pour le Congo.

Avec les nouvelles technologies de l’information, les fonctionnaires de l’Etat et agents de la BCC n’hésiteront pas à dévoiler cette pratique.

Combien fait-il pour louer des bus pour un regroupement organisé ? S’il n’y avait pas les bus le jour de leur meeting à la place Triomphale, c’est puisque qu’ils n’avaient pas payés à l’avance ! Ils ont choisi le jour où la société de transport Transco avait prévu l’entretien de son chariot automobile. a dit un cadre de la société Transco.

« Et que dire de ceux qui sont venus à moto, velo ou à pied ? Qui peut payer 200.000 personnes ? » s’interroge ce dernier, en poursuivant que ceux qui sont venus c’était par conviction de leur engagement. Il l’ont témoigné en venant au stade Tata Raphaël. « C’est un succès jamais récolté. Même au combat de Ali et Foreman en 1974 , dans ce même stade. On n’a pa vu ce monde ! Même du temps du maréchal. Personne n’a vu un monde pareil. C’est une nouvelle ère dans l’histoire des meetings. Cette réussite totale dénote que les politiciens de l’opposition sont en mal de positionnement. Qu’ils assument leur échec de mobilisation des troupes » a t-il conclu.

F. Kamanda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *