Breaking News

Province de Maî-Ndombe : Gentiny Ngobila bientôt rattrapé par les tueries à Yumbi

Un des sept candidats pour la course au Gouvernorat de la Ville-Province de Kinshasa, Gentiny Ngobila risque de payer le pot cassé des affres survenus à la localité de Yumbi. Où, d’après le site scooprdc, les incidents survenus causant mort d’homme à grand échelle puis le report des élections de décembre 2018 à mars 2019 l’ont été avec une complicité des autorités administratives dont le Gouverneur qu’il est.

Scooprdc.net serait tombé sur un rapport confidentiel de services de sécurité (Armée, Police et Agence de renseignements) pointant du doigt le gouverneur de Mai-Ndombe, Gentiny Ngobila, comme cerveau moteur de ce que certains appellent massacres de Yumbi par euphémisme, car d’après les sources concordantes de Scooprdc.net, ce qui s’est passé à Yumbi est ni plus ni moins un acte de génocide contre la communauté “Banunu”.

A quelques 40 jours de l’élection du Gouverneur de Kinshasa, c’est un article de VOA Afrique qui vient rouvrir les blessures à Yumbi. Le traumatisme des rescapés du massacre de Yumbi ! Voilà le titre d’un article posté par cette consoeur qui attire les regards de l’opinion surtout des autorités du pays sous la présidence de Félix Tshisekedi sur les souffrances aux traces persistantes de la population de Yumbi. Des internautes ayant contacté presselibre n’ont pas manqué de demander que toute la lumière soit faite surtout sous l’Etat de Droit voulu effectif actuellement.
Frédéric Le Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *