Breaking News

Présidentielle 2018 : Constant Mutamba évoque l’ inégibilité de Jean-Pierre Bemba juridiquement parlant !

La Nouvelle Génération pour l’Émergence du Congo, NOGEC a à travers son président, Constant Mutamba déclaré tout haut que le sénateur Jean-Pierre Bemba ne peut pas postuler à la présidentielle parce qu’il est inéligible. « NOGEC note que l’article 72 de la constitution du 18 février 2006 fixe les conditions cumulatives d’ éligibilité à la présidence de la République à savoir ; Posséder la nationalité congolaise d’origine, être âgé de 30 ans au moins, jouir de la plénitude de ses droits civils et politiques ; ne pas se trouver dans un cas d’exception prévus par la loi électorale. » a t-il précisé, en évoquant l’article 10 point 3 de la loi électorale qui selon lui, frappe d’ inégibilité les personnes condamnées par la décision judiciaire irrévocable pour viol , exploitation illégale des ressources naturelles, corruption, détournement des deniers publics , crime contre l’humanité etc ..

Selon cette plateformeélectorale, l’infraction de subornation de témoins ( corruption ) pour laquelle Jean-Pierre BEMBA a été condamné à la Cour Pénale Internationale, le 27 mars 2017 , à un an de prison et 300.000 euros d’amande l’ ‘exclu de la cours électorale car dit-il la Cour a estimé que le condamné avait corrompu 14 témoins afin qu’ils témoignent à décharge.

Sur ce, NOGEC invite donc le Sénateur Jean-Pierre Bemba à se conformer aux lois de la République et au besoin, à soutenir le Candidat du Front Commun pour le Congo, a t-il conclu.

F. Kamanda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *