Pour le MLC : « Un président illégitime n’a pas le droit de bloquer le processus via une réunion anticonstitutionnelle »

ACTUALITÉ POLITIQUE

Le MLC rejette en bloc la décision de la réunion interinstitutionnelle présidée par le président de la République, Félix Tshisekedi celle de reporter sine die l’élection des Gouverneurs et Vice-Gouverneurs en suspendant l’installation des sénateurs élus aux élections Sénatoriales du 15 mars dernier, suite à un soupçon de corruption des députés provinciaux de l’UDPS qui n’auraient pas respectés le mot d’ordre de leur parti.

« Le MLC note avec sidération l’amalgame et l’amateurisme qui ont tendance à élire domicile au sommet de l’État. Les questions internes à un parti politique ne peuvent impacter la vie d’une nation. En plus d’être otage d’un accord sous seing privé, M. Félix Tshisekedi ne fait preuve d’aucune capacité à établir un départ entre la gestion de l’Etat et ses intérêts privés tant familiaux que partisans… » a-t-il déclaré dans un communiqué.

F. Kamanda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *