Breaking News

Plan B des candidats inéligibles contre le processus électoral : A. Muzito, JP Bemba et M. Katumbi négocient le report des élections à Bruxelles !

Les candidats jugés inéligibles par la Commission Électorale Nationale Indépendante se sont solidarisés et mobilisés comme un seul homme afin de bloquer le processus électoral qu’il qualifie d’un « Pain bénit » du pouvoir en place quant au fond et à la forme de la dite course électorale. L’union fait la force dit-on, ces opposants politiques visent les actions des rues pour stopper le processus électoral. Malheureusement, qu’ils n’ont ni le soutien du peuple encore moins de l’UDPS et l’UNC qui ne jurent que sur la tenue des élections avec ou sans machine à voter.

Ces ténors de l’opposition se sont réunis d’urgence à Bruxelles pour dégager un consensus sur le boycotte ou non du processus électoral en cours. Car selon eux, le pouvoir de Kinshasa aurait tout fait pour les écarter de la course électorale.

Moïse Katumbi, président de la plateforme Ensemble Pour le Changement n’a pas pu présenter sa candidature à l’élection présidentielle suite aux différents procès judiciaires qui pèsent sur ses épaules mais aussi sa double nationalité en violation de l’article 10 de la constitution Congolaise qui stipule que la nationalité congolaise ne peut être concurrencer à une autre car elle une et exclusive.

En ce qui concerne Adolphe Muzito, la Commission Électorale Nationale Indépendante l’accuse d’être en conflit d’intérêts avec le Parti Lumumbiste Unifié, PALU en sigle., Tandis que la candidature de Jean-Pierre Bemba est rejetée suite à sa condamnation par la Cour Pénale Internationale suite à la subornation de témoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *