Breaking News

Où ira KOKONYANGI ? ( Tribune )

La déclaration de quelques députés de l’Afdc, trois selon leur papier contenant des ajouts au stylo, prouve encore une fois l’impopularité et la mort politique de KOKONYANGI. Après avoir remarqué une pluie torrentielle des déclarations de soutien au leader Maximo de la deuxième force de la majorité présidentielle BAHATI LUKWEBO, il fallait s’attendre que le très contesté Kokonyangi face quelque chose pour laver sa honte et cacher ainsi sa traîtrise alors que déjà consommées par son ex parti désormais,même si il se dit y être toujours. Tout le monde sait que MODESTE BAHATI LUKWEBO reste le seul créateur de Koko. Koko a encore frappé. Trois signataires. Ça fait rire plus d’un observateur averti. On sait que les députés de cette législature auront difficile à se faire élire c’est pourquoi cette agitation et on nous dit qu’à l’Afdc ils sont très sereins. Ils se préparent à gagner absolument les élections du 23 décembre. C’est ça le cap. Les députés parlent de l’incompatibilité des mandats de député et de l’autorité morale,une qualité qu’ils reconnaissent seul à Joseph KABILA. Ils se trompent car ce terme est devenu courant dans le langage politique congolais. Si on peut parler d’incompatibilité, Kokonyangi en est le premier car étant en double incompatibilité. Il est en même temps ministre, 3e vice-président du parti et secrétaire général adjoint de Majorité Présidentielle. Il serait donc raisonnable de sa part de commencer par démissionner soit du gouvernement ou du parti et du Secrétariat Général de la MP. Chose qu’il n’a pas fait et qu’il ne fera peut-être pas au regard de sa gourmandise glouton. Le Congo a besoin des hommes d’État et non des opportunistes sans cursus avéré qui viennent apprendre à l’état comme Kokonyangi. Si réellement il est vexé dans ses droits, qu’il aille en justice pour qu’il soit remis dans ses droits au lieu de recruter à base d’argent du trésor publique n’importe qui pour semer la cacophonie et la confusion. Les congolais sont fatigués de ce cirque. Entre temps, l’affaire de la spoliation des maisons continue attendre son verdict et c’est là où on attend le patron de la majorité présidentielle qui devrait prendre le courage de limoger l’arrogant Kokonyangi du gouvernement pour qu’il réponde de ses actes devant la justice, c’est là où la population attend Joseph KABILA;en sanctionnant cette fois le Kuluna en cravate. Les propos du député Lukunga Zacharie BABABASWE n’étaient-ils pas suffisant pour que le Procureur Général de la République se saisisse du dossier? Où est le Chef de l’État dans cette histoire? Pourquoi ne tranche t-il pas? Attend -t- il que les gens s’entretuent dans sa famille politique avant les élections pour qu’il constate le dégât irréparable? Selon une indiscrétion, BAHATI LUKWEBO aurait eu le quitus de son chef avant d’agir se qui fait qu’il soit imperturbable et promet,semble t-il, de donner plusieurs députés au candidat de la Majorité lors des élections à venir. Voyons voir où ira Koko avec son soutien, parcequ’il dit à ceux qui le côtoient qu’il aurait le soutien de la famille biologique du Président de la République. Depuis quand la famille biologique s’imissedans la gestion des partis politiques de la majorité. Pour certains analystes Politiques, le moment est venu que le chef choisisse entre le BAHATI LUKWEBO et KOKONYANGI WITANENE. Contacter, BAHATI LUKWEBO,appelé affectueusement , reste et restera fidèle des fidèles de Joseph KABILA estiment- ils , qu’il ne peut jamais trahir et qu’avec sa base sur toute l’étendue du pays compte faire gagner le ticket de la Majorité présidentielle.

C. Ngalula

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *