« Notre proposition se justifie par la nécessité de préparer la jeunesse diplômés d’État déjà pour cette année académique 2019-2020 » Constant Mutamba

Le président du regroupement politique NOGEC et alliés, Constant Mutamba a dans une lettre adressée au Chef de l’Etat de la Rdc, proposé à Félix Tshisekedi l’instauration du service militaire obligatoire pour tous les jeunes diplômés d’État déjà pour cette année académique 2019-2020. « Notre proposition se justifie par la nécessité de préparer la jeunesse congolaise à l’autodéfense face à l’insécurité grandissante dans l’Est du pays et aux menaces récurrentes d’insurrection auxquelles se livrent certains de nos compatriotes », motive la Nogec.

Se référant sur l’illustration éloquente de la politique de Mzée Laurent Désiré Kabila pendant l’occupation rwandaise dans cette partie du pays, Constant Mutamba estime que l’urgence s’impose pour recréer rapidement un nouveau type de congolais, afin de se débarrasser de toutes les tares tant décriées. «Le service militaire permettra d’inculquer à la jeunesse congolaise l’esprit de discipline, de sacrifice, de persévérance et de volontariat, valeurs qui constituent le pilier du développement pour tout État qui se veut sérieux», soutient la Nogec.

C. Ngalula

Notre proposition se justifie par la nécessité de préparer la jeunesse diplômés d’État déjà pour cette année académique 2019-2020 » Constant Mutamba

Le président du regroupement politique NOGEC et alliés, Constant Mutamba a dans une lettre adressée au Chef de l’Etat de la Rdc, proposé à Félix Tshisekedi l’instauration du service militaire obligatoire pour tous les jeunes diplômés d’État déjà pour cette année académique 2019-2020. « Notre proposition se justifie par la nécessité de préparer la jeunesse congolaise à l’autodéfense face à l’insécurité grandissante dans l’Est du pays et aux menaces récurrentes d’insurrection auxquelles se livrent certains de nos compatriotes », motive la Nogec.

Se référant sur l’illustration éloquente de la politique de Mzée Laurent Désiré Kabila pendant l’occupation rwandaise dans cette partie du pays, Constant Mutamba estime que l’urgence s’impose pour recréer rapidement un nouveau type de congolais, afin de se débarrasser de toutes les tares tant décriées. «Le service militaire permettra d’inculquer à la jeunesse congolaise l’esprit de discipline, de sacrifice, de persévérance et de volontariat, valeurs qui constituent le pilier du développement pour tout État qui se veut sérieux», soutient la Nogec.

C. Ngalula

Related posts

Leave a Comment