Breaking News

Néhémie MWILANYA WILONDJA dément la rumeur selon laquelle il menaçerait les Députés élus du Front Commun pour le Congo « FCC» d’être invalidés au cas où ils quittaient la plateforme.

Une rumeur circule sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. Ce fake news qui est attribué au Coordonnateur du Front Commun pour le Congo et ancien Directeur de Cabinet du Président de la République,Joseph KABILA indique
que « les Députés élus du FCC sont interdits de quitter la plateforme, sinon ils se verront invalidés par la Cour Constitutionnelle; pour abus de confiance et escroquerie, car leurs campagnes electorales et nominations ont été faites par Joseph Kabila.
Le professeur Néhémie MWILANYA WILONDJA se dit choqué et rejete ces propos qui ne viennent pas de lui, mais plutôt des personnes mal intentionnées, qui cherchent à créer un climat malsain au sein de la famille politique du Président sortant Joseph KABILA KABANGE. 
L’honorable MWILYANYA fait savoir à l’opinion que sa dernière intervention médiatique date du 13 janvier 2019. C’était avec Christian LUSAKWENO, Directeur Général de la radio Top Congo FM. Lors de cette interview, il avait, en tant que Coordonnateur du Comité Stratégique du FCC, éclairé l’opinion sur la cohabitation et/ou la coalition entre le Front Commun pour le Congo, qui venait d’obtenir la majorité parlementaire avec 350 sièges et le CACH, coalition du Président élu Félix TSHISEKEDI.

Rédaction
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *