Néhémie MWILANYA invite la population de Kamituga de voter massivement pour les candidat du Front Commun pour le Congo

ACTUALITÉ POLITIQUE

En sa qualité de Coordonnateur du Front Commun pour le Congo que Néhémie Mwilanya sensibilise les électeurs de sa circonscription électorale en faveur des candidats du Front Commun pour le Congo afin que cette plateforme électorale puisse obtenir un bon nombre des sièges à l’assemblée nationale et aux assemblées provinciales afin de bien gouverner le pays à travers le programme quinquennal du candidat Emmanuel Shadary au cas où il passe président de la République.

Ce lundi 17 décembre 2018, Néhémie MWILANYA WILONDJA a assisté au meeting organisé au poste d’État de Kamituga, par la candidate numéro 62 du FCC, de la circonscription électorale de Mwenga, Dr WASSO WABIWA Irène.

Accompagné de Claude NYAMUGABO, Gouverneur de Province et Coordonnateur provincial du FCC,
Néhémie MWILANYA a invité les milliers des militants qui étaient présents au meeting, à voter pour le Candidat numéro 13, à l’élection présidentielle, et aussi à porter leur choix sur les candidats du Front Commun pour le Congo, plateforme électorale dont Joseph KABILA est l’autorité morale.

Le professeur MWILANYA qui est lui-même candidat, à la députation nationale de la circonscription électorale de FIZI, a rappelé aux habitants du territoire de Mwenga que le Kivu est le berceau de la révolution.
« M’zee Laurent Désiré Kabila vivait ici chez nous, à Hewa Bora, avant la libération de notre pays, le 17 Mai 1997 », a-t-il rappelé.

Joseph KABILA KABANGE, notre Président poursuit- il, qui avait succédé à son père après son assassinat, s’est battu pour reconstruire et réunifié ce pays après plusieurs guerres, entretenues par les ennemis du Congo, connaît le même combat que Lumumba.
« Son péché c’est d’être nationaliste », a-t-il martelé.

Meeting à Kamituga
Je vous prie de faire attention à plusieurs candidats qui passent par ici, a déclaré le Coordonnateur du Comité Stratégique du FCC. Plusieurs politiciens qui sont opposants, étaient aux côtés de Joseph KABILA, il n’ y a pas longtemps. Ils l’ont accusé de violer la Constitution, en briguant un troisième mandat. Aujourd’hui cette thèse ne s’avère pas juste. Le Président de la République a décidé d’organiser les élections en désignant Emmanuel RAMAZANI SHADARY pour le succéder. Il faut leur poser la question: « Pourquoi sont- ils encore à l’opposition » ?
Je vous invite tous à faire attention. « Certains leaders ont pris des engagements avec certaines puissances étrangères. Ils ont signé des accords à Genève, à Nairobi et à Johannesburg, pour vendre notre pays. Vous êtes sans ignorer qu’une partie de l’ île d’Idjwi ne nous appartient plus. Ils ont promis d’autres terres et des minerais que regorgent notre pays, pour mettre en mal le code minier et notre indépendance économique, a-t-il renchéri.

C’est pour toutes ces raisons que je vous invite à voter pour Emmanuel RAMAZANI SHADARY comme candidat Président.

« Il va assurer la souveraineté et les intérêts de la RDC », a-t-il soutenu. Votez également les candidats à la députation nationale pour qu’il ait la majorité à l’Assemblée Nationale. Je vous prie de voter aussi les candidats à la députation provinciale du FCC pour qu’ils soient nos représentants au Sénat, et aussi puisque ces députés provinciaux choisiront les prochains gouverneurs des Provinces.

Un membre du FCC lors de son speech Au Sud-Kivu
Prenant la parole à son tour, la Candidate numéro 62, Dr WASSO WABIWA Irène, a remercié sa base qui l’a honoré ce lundi à Kamitunga. « Vous m’avez témoigné votre soutien. Malgré la pluie, vous êtes là pour moi », a-t-elle déclaré sous les applaudissements et les cris de joie de ses militants, vêtus de blanc et transportant les drapeaux du Partis des Congolais pour le Développement, son parti politique.

Quant à elle de compléter « je n’ai pas grand chose à vous dire. Le 23 décembre, votez pour moi et pour Emmanuel RAMAZANI SHADARY », a-t-elle conclu.

Notons que les militants et autres sympathisants venus nombreux ont bravé la pluie. Après le meeting, ils ont chanté et esquissé quelques pas de danse avec leur candidate, au rythme rega.

Nounou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *