Ministère des droits humains : Pour garantir la protection des droits des congolais et rétablir les victimes dans leurs droits, Me André Lite ASEBEA annonce la mise en place imminente d’une structure de monitoring

Depuis sa nomination au poste de Ministre des droits humains, Me André Lite ASEBEA ne fait que innover et penser à faire respecter les droits des congolais et des étrangers vivant en République Démocratique du Congo. Via un communiqué officiel, le nouveau ministre invite les congolais ou/et étrangers qui ont choisi la Rdc comme seconde patrie , de rapporter en temps réel à l’administration dudit ministère toutes sortes de violation dont ils auraient été victime ou témoins oculaires.

C’est dans cette optique , que le ministre des droits humains Me Lite ASEBEA tient mordicus à la mise en place d’une structure de monitoring pour publication dans un bulletin mensuel dénommé « Baromètre de la situation des droits humains en RDC » afin que l’opinion publique soit au parfum de l’évolution des droits humains en République Démocratique du Congo, mais surtout par souci de transparence dit-il.

« l’enjeu principal d’un tel mécanisme est de permettre au Ministère des droits humains en collaboration avec le Ministère de la Justice et Garde des sceaux de l’intérieur ainsi que de défense, de s’assurer que des poursuites à l’encontre des bourreaux, qui qu’ils soient ont été engagées. » a t-il souligné.

C. Ngalula

Leave a Comment