Makolo Kotambola rappelle aux opposants congolais que le Zimbabwe n’est pas la RDC, et Mugabe n’est pas Kabila

Tshopo, Ituri, Bas-Uélé, Haut-Uélé, Tshuapa, Equateur, Mongala, Nord-Ubangi, Sud-Ubangi, Kasai, Kasai-Central, Kasai-Oriental, Lomami, Kwilu, Kwango, Mai-Ndombe, Kongo-Central, Sankuru, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Maniema, Haut-Lomami, Tanganyika, Lualaba, Haut-Katanga, Kinshasa!
Ce sont là les noms des provinces de la RDC, 26 au total.

Je n’ai pas vu le nom du ZIMBABWE! Ce qui signifie que le ZIMBABWE n’est pas la RDC, donc ce qui s’y passe aujourd’hui, et ce qui se passera là-bas demain, comme ce qui s’y est passé hier, relève de la seule souveraineté du ZIMBABWE, pas de celle de la RDC.

Alors, que nos amis opposants congolais se calment, le dossier Mugabe est loin, très loin, des préoccupations des citoyens et des institutions de la RDC.

Il est certes vrai que nous entretenons de très bonnes relations avec le Zimbabwe et avec Mugabe, mais ce ne sont que des relations, cela ne fait pas de nos deux pays une seule unité, nous sommes bien deux entités politiques et administratives distinctes, le ZIMBABWE est le ZIMBABWE, la RDC est la RDC, « eloko ya makasi », avec à sa tête un « Kabila très fort pour un Congo fort », ainsi que l’a si bien chanté la grande vedette de la chanson congolaise Tshala Muana.

Oui, mesdames et messieurs, à chacun son histoire, la nôtre n’est pas zimbabwéenne, elle est et restera CONGOLAISE.

Vive la République,
Et vive le Congo.

Rév. Makolo Kotambola
Le patriote

Leave a Comment