Breaking News

Les mouvements citoyens et les étudiants disent « Non à la manipulation de la jeunesse par les membres du Comité Laïc de Coordination »

Les mouvements citoyens et jeunes étudiants rejettent en bloc l’appel à la violence du Comité Laïc de coordination !

Quelques jours après l’appel du Comité Laïc de Coordination daté du 07 juillet 2018 , invitant la population à la haine viscérale contre les autorités congolaises , les mouvements citoyens et Associations des jeunes universitaires réunis au sein du Collectif des Jeunes Engagés pour la Paix estiment que le message du CLC est contreproductif du fait qu’il ne reste que cinq mois pour la tenue des élections censées permettre de renouveler les institutions du pays et assurer l’alternance politique. « Dénonçons les actions de rue que se propose de décréter le CLC à partir du mois d’août prochain dans le seul but de perturber le processus électoral dont le train a bien quitté la gare avec l’ouverture depuis le 24 juin dernier , des bureaux de Réception et Traitement des Candidatures pour l’actualisation des Candidatures à la députation provinciale » en soulignant qu’ils soutiennent et encouragent la CENI à exécuter sans rechigner son chronogramme.

« Condamnons les incriminations et les récriminations fantaisistes formulées par le CLC sur les électeurs enregistrés sans empreintes digitales» ont-ils précisé.

Ces jeunes engagés ne jurent que sur la paix rien que la paix car disent-ils « l’unité de tous , autour des intérêts réels du Congo et de son peuple , est la meilleure façon de garantir le développement économique et l’amélioration de la situation sociale de nos populations » en invitant les jeunes à la vigilance.

Le Collectif des jeunes Engagés pour la Paix se dit prêt à faire échec contre toutes sortes de conspiration tendant à déstabiliser et à balkaniser la République démocratique du Congo.

F. Kamanda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *