Les groupes parlementaires MS-G7 et DVU n’accordent pas ses violons au sujet de Porte-parole de l’opposition et du rapporteur adjoint du bureau de l’assemblée nationale

Le choix du porte-parole de l’opposition et du rapporteur adjoint du bureau de l’assemblée nationale fissure en quelques sortes l’opposition parlementaire. Il y a quelques jours, Olivier Kamitatu, Porte-parole de Moïse Katumbi à publié sur son compte Twitter, Un communiqué du groupe parlementaire MS-G7 qui selon lui , a recadré la Dynamique pour la vérité des Urnes et définit clairement la position des élus de Ensemble de Moïse Katumbi. Dans ce communiqué, les élus de MS-G7 estime que la DVU est une association informelle et sans statut légal, ne reconnaît pas l’existence d’une opposition légale au motif que les résultats des élections législatives de décembre 2018 ne reflètent pas la vérité des Urnes. « Par ailleurs, n’est-ce pas de l’escroquerie politique et duperie que ,d’un côté, nier l’existence des institutions et, de l’autre maintenir ses élus au parlement ainsi que dans les assemblées provinciales et exiger la création d’un conseil national des réformes institutionnelles qui cohabiterait avec les mêmes institutions que l’on conteste ? S’interrogent les élus du groupe parlementaire MS-G7.

Un message poignant qui n’a pas laissé indifférent le parti  » ECIDE  » de Martin Fayulu. Selon lui , le pouvoir en place tient mordicus à diviser l’opposition. Cependant, Il s’est dit non concerné par le poste de Porte-parole de l’opposition et du rapporteur adjoint du bureau de l’assemblée nationale, qui selon lui , n’est qu’une façon de crédibiliser un pouvoir illégitime.

F. Kamanda

Leave a Comment