Breaking News

Les États-Unis qualifient l’élection de Félix Tshisekedi d’une « fraude électorale » et Sanctionnent Corneille Nangaa, Norbert Basengezi et Benoît Lwamba Bindu !

L’annonce faite par le département américain ce vendredi 22 février 2018 sur la restriction de visas infligée contre les autorités congolaises pour violations de droits de l’homme, abus ou atteinte à la démocratie et corruption, est un coup dur pour le nouveau président élu à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018 , Félix Tshisekedi Tshilombo.

« Le secrétaire d’État désigne publiquement, en raison de leur implication dans la corruption liée au processus électoral, les personnes suivantes : M. Corneille Nangaa, Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante ( CENI ) , M. Norbert Basengezi Kantitima , vice-président de la CENI ; M. Marcellin Mukolo Basengezi, conseiller du président de la CENI ; M. Aubin Minaku NDJALANDJOKO, Président de l’Assemblée Nationale et M. Benoît Lwamba Bindu , président de la cour constitutionnelle de la RDC. » ont-ils souligné, en précisant que cette décision est spécifique à certains responsables et non au gouvernement nouvellement élu.

Une mesure qui cache derrière elle , l’intention de fragiliser d’avantage les institutions de la République Démocratique du Congo.

Même si dans ce communiqué, le département d’État américains ne dit pas clairement qu’il conteste l’élection de Félix Tshisekedi, mais le contenu de ladite décision en dit plus.

Winner Shakespeare

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *