Breaking News

Le Vice-Premier Ministre de l’intérieur et Sécurité,Henri Mova en ituri ,au village de Kpadroma, territoire de Djugu : Un vrai homme de terrain

Mardi 13 mars 2018 à 10h, l’hélicoptère transportant le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité, Henri MOVA Sakanyi, a atterri au village Kpadroma, territoire de Djugu, pour s’enquérir des réalités de cette zone endeuillée par les récents évènements douloureux.

Reçu chaleureusement par la population de Kpadroma, le patron de la territoriale a rejoint le local de la CECA-20 de Kpadroma pour se mettre à l’écoute de toutes les couches sociales de la contrée, notamment les chefs des groupements de W/TATSI, PITSI et DJATSI, les notables, les associations des mamans, les associations des jeunes, la société civile, les confessions religieuses.

Par la suite, le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité a exhorté la population à vivre en paix, tout en lui démontrant les atouts de la province de l’Ituri.
Il a fait remarquer combien la situation de Djugu demeure préoccupante pour Son Excellence Monsieur le Président de la République qui ne ménage aucun effort pour le rétablissement de la paix en Ituri.
« Cette descente à Kpadroma dans le Territoire de Djugu consiste, selon le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité, Henri MOVA Sakanyi, à consolider la paix et à rétablir l’autorité de l’Etat afin de permettre à la population de vaquer à ses occupations de tous les jours ».

Pour sa part, le Ministre de la Défense a rassuré les citoyens que les Forces de l’ordre sont présentes sur les lieux pour sécuriser les frontières et toute la population sans parti pris, notamment celle de Djugu.

Enfin, cette journée fut marquée dans les annales de l’histoire par la signature du livre des souvenirs, une cérémonie pour sceller le retour de la paix dans cette partie du territoire national.

Dans la délégation du Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité, on a noté la présence du Conseiller spécial du Président de la République en matière de sécurité, du Ministre de la Défense et du Représentant Spécial adjoint du Secrétaire Général des Nations Unies pour les opérations et l’Etat de droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *