Breaking News

Goma : La Présidente de l’UPJ, Francine Muyumba a eu un échange fructueux avec la jeunesse

Sur place, la Présidente de l’UPJ a rencontré les jeunes des mouvements citoyens, du rassemblement et opposition en général ainsi que ceux de la MP.

Arrivée dans le cadre du Festival Amani, la Présidente de l’UPJ a échangé avec toutes les tendances du secteur. Les échanges ont tourné sur la situation politique du pays et le développement de la jeunesse. Présentant leurs différentes préoccupations, ces jeunes ont soulevé la question du droit de manifester soutenant être limité dans la liberté de manifester. Ils appellent à l’application totale de l’accord de la Saint Sylvestre et plaide après des autorités du pays pour une bonne gouvernance dans la gestion.

Pour sa part, Francine MUYUMBA leur a recommendé de promouvoir la tenue des élections au pays car c’est le seul moyen de construire la jeune Démocratie Congolaise.
Elle a aussi insisté sur la nécessité pour les Jeunes de se préparer pour être candidats à tous les niveaux car le renouvellement de la classe politique concerne toutes les tendances politiques du pays et il y a un besoin de voir les leaders des Jeunes en RDC émergés.
Le débat était juridique et politique avec des Jeunes Congolais doués a lancé Madame Muyumba qui s’est fixé plusieurs objectifs avec ces interlocuteurs dont la protection de leurs droits.

Autre échange avec les Jeunes des partis de la Majorité Présidentielle. Eux ont plaidé pour l’alignement des Jeunes sur les listes électorales à tous les niveaux et ils soutiennent la tenue des élections, en félicitant le gouvernement et la CENI pour les avancées très significatives enregistrées dans les préparatifs des élections. Pour eux en ce moment, l’objectif principal est claire, la tenue des élections pour les gagnées à tous les niveaux selon les instructions de leur hiérarchie. ils préparent le terrain et renforcent leurs bases pour remporter les élections tant attendues et rien ne va les distraire dans cet objectif. Eux aussi ont reçu les encouragements dans leur lutte mais avec comme suggestion, ne pas être des spectateurs dans leurs partis politiques. Un parti politique qui n’arrive pas à promouvoir sa jeunesse est un parti qui n’a pas d’avenir et les Jeunes dans les différents partis politiques ont la responsabilité d’exiger leur participation dans la gouvernance.

Ensemble ils se sont mis d’accord pour un appui en plaidoyer auprès de leurs partis politiques pour que cette participation dans la gouvernance soit une réalité.

Et en fin, les Jeunes du Mouvement Citoyen ( LUCHA ). Eux luttent pour la bonne gouvernance, le respect de la dignité humaine et la justice sociale.
Ils exigent la liberté de manifestation et la libération des certains de leurs membres. Déjà en ce sens, ils ont eu la promesse de l’implication personnelle de la numéro 1 de la Jeunesse Africaine pour le suivi auprès de la justice.
Francine MUYUMBA les a encouragé dans leur lutte en leur recommandant de promouvoir plus la tenue des élections à tous les niveaux pour construire notre jeune démocratie. D’autres questions importantes ont étaient abordé par la Présidente de l’UPJ et les Jeunes du mouvement citoyen Lucha dont le développement de la jeunesse en general.
Le festival Amani étant l’objectif principal de sa mission dans le Nord Kivu, Francine Muyumba avec le Gouverneur Julien Paluku prendrons part à la remise des financements aux projets des jeunes ayant gagné le concours des projets des jeunes à ce festival. Une occasion pour Elle de visiter le terrain où sera érigé la Maison des jeunes du Nord Kivu, un cadre d’encadrement des jeunes filles, et surtout qu’il va faciliter la Paix durable dans ce coin de la République.

Thierry Kasongo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *