Breaking News

Formation du gouvernement Illunga : Pourquoi pas Bellarmin Biamungu ?

Né à BUKAVU, le 22 janvier 1975 d’une famille nombreuse dont il est il l’aîné, marié et père de deux filles et un garçon ; Bellarmin BYAMUNGU ZIHALI est deux fois licenciés, en philosophie politique et en gestion administrative basée sur l’informatique. Après ses études primaire et secondaire au collège Saint Paul Apôtre KITUMAINI de Bukavu en section scientifique en 1995, il se fait enrôler comme cadre politico- militaire dans l’AFDL en 1997 avant d’aller au Grand Séminaire Monseigneur BUSIMBA à Buhimba à Goma en 1998 dans la province du Nord-Kivu chez les pères missionnaires CARACCIOLINI où il poursuivra sa vocation en vue de devenir prêtre. Un rêve qui ne sera jamais réalisé au regard de ses ambitions politiques. Après une année de propédeutique, trois ans de philosophie et une année de stage, Bellarmin BYAMUNGU va quitter le grand séminaire de Buhimba vers les années 2002 et se rendra à Kinshasa pour terminer sa licence en philosophie avant de s’inscrire en première année de graduat en gestion financière à l’Institut Supérieur de Commerce de Kinshasa où il va obtenir une autre licence.
Après ses brillantes études, Bellarmin BIAMUNGU a embrassé la carrière enseignante avant de se spécialiser en communication journalistique à l’Institut Congolais de l’audiovisuel et du Multimédia ICA en sigle. Il sera engagé comme journaliste à la RTVS1 où il va gravir tous les échelons jusqu’à devenir Directeur des Informations, poste qu’il va abandonné pour embrasser, en 2010, la carrière politique au sein de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo AFDC en sigle, où il est co-fondateur de la toute première heure. Au sein du parti cher à son mentor politique le Professeur Modeste BAHATI LUKWEBO, Bellarmin BIAMUNGU va commencer par être élu par ses pairs comme président exécutif communal de l’AFDC/KALAMU pendant huit ans avant d’être élevé au rang de président fédéral de l’AFDC-A dans le district de la Funa en 2018 quelques jours seulement avant les élections de Décembre de la même année. Le résultat qu’il obtient dans sa fédération va étonner plus d’un : deux députés nationaux et deux provinciaux au-delà même de toutes les autres fédérations sœur de Kinshasa. Sa capacité de communication et sa carrière journalistique ont constitué un atout majeur pour être encore une fois désigné dans l’équipe des communicateurs de son regroupement AFDC-A où il ne cesse de surprendre par ses interventions médiatiques dialectiquement élaborées . Bellarmin BIAMUNGU affectueusement appelé par ses anciens étudiants et ses intimes « cerveau bleu », a une expérience avérée dans l’administration publique pour avoir travaillé pendant beaucoup d’années dans le domaine de la sécurité sociale comme coordonnateur du corps des contrôleurs au sein de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.
Avec un tel parcours, ce digne fils du pays, nationaliste, patriote, travailleur et surtout son amour du prochain mérite d’être récompensé par la République. Certes, la formation du gouvernement est la résultante des quelques formations politiques mais cela n’empêche au Chef de l’État chercher les oiseaux rares comme ceux-ci car disposant d’un potentiel hors normes.

C. Ngalula

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *