Formation des communicateurs du FCC sur l’éducation civique et l’éveil patriotique : Néhémie Mwilanya propose un plan de communication.

ACTUALITÉ POLITIQUE

La formation des cadres et communicateurs du Front Commun pour le Congo s’est clôturé dans une ambiance bon enfant à l’hôtel Rotana aux alentours des après-midi. Soucieux de parfaire le contenu de leurs communicateurs , le coordonnateur dudit plate plateforme estime que la constitution exige aux partis politiques et regroupements politiques de contribuer à la formation de la conscience nationale. Raison pour laquelle, les cadres du FCC ont été encadrés pendant plusieurs jours par des experts en la matière. «Nous prenons au sérieux notre population qui a maintenant une expérience démocratique de trois élections libres. Moi je pense que c’est un exercice qui s’impose à nous et qui va dans le sens de respecter notre population de manière à garder les courroies de transmission entre le FCC et la population. » a-t-il indiqué.

Néhémie Mwilanya souhaite mettre en place un plan des Communications axé sur la coalition FCC-CACH afin de créer une véritable interaction entre la population et la population.

F. Kamanda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *